1887

Les profils de coopération au développement

image of Les profils de coopération au développement

Les Profils de coopération au développement de l’OCDE synthétisent les statistiques officielles de l’aide publique au développement (APD) et d’autres financements du développement par bailleur. Ils analysent les tendances par géographie et par secteur, les allocations aux organisations multilatérales et à la société civile, aux priorités transversales comme le genre, l’autonomisation des femmes, l’environnement et le climat, ainsi que la mobilisation des financements privés. Les Profils couvrent les flux émis par les principaux bailleurs internationaux publics et privés, dont les pays membres de l’OCDE et de son comité d’aide au développement (CAD), de nombreux pays non-membres et de fondations privées. Ils donnent également un aperçu des priorités stratégiques, des dispositifs institutionnels et des systèmes d’évaluation de chaque bailleur.

Les Profils de coopération au développement sont publiés annuellement et représentent une composante essentielle du Rapport Coopération pour le Développement de l’OCDE. Depuis plus de 50 ans, ce Rapport nourrit le CAD et plus largement la communauté internationale en faits, analyses et idées, afin de promouvoir la réforme des politiques de coopération, l’innovation et les meilleures pratiques. Chaque édition annuelle éclaire un thème d’importance particulière pour le financement et les politiques de coopération au développement. Le rapport principal comprend des versions abrégées des profils de chaque bailleur et présente les grandes tendances à travers des infographies.

French English

.

Émirats arabes unis

Les Émirats arabes unis (EAU) s’affirment comme l’un des plus généreux donneurs du monde. En 2013, les EAU se sont classés au premier rang des donneurs sur la base de leur revenu national brut (RNB) par habitant, et 2017 aura été la cinquième année consécutive où les EAU auront dépassé l’objectif d’un ratio APD/RNB (aide publique au développement/revenu national brut) de 0.7 %. Le pays s’emploie prioritairement à améliorer l’efficacité de ses activités. En 2016, les EAU ont lancé une politique d’aide extérieure sur dix ans, identifiant des pays partenaires prioritaires et des thèmes globaux (transport et infrastructures urbaines, efficacité de l’administration, autonomie et protection des femmes). La politique des EAU est « dictée par la demande » et s’appuie sur une collaboration avec d’autres partenaires au développement (donneurs, organisations multilatérales, secteur privé, et, notamment, sociétés implantées aux EAU), collaboration s’articulant autour des avantages comparatifs des EAU, un engagement à s’intéresser à des questions négligées et des communautés délaissées, l’action en faveur de la durabilité, et mettant l’accent sur la transparence de l’aide et le ciblage sur les résultats. L’aide extérieure des EAU s’attache à promouvoir la paix et la prospérité dans le monde – et l’aide humanitaire constitue aussi une part importante de l’aide consentie par le pays.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error