1887

La philanthropie privée pour le développement

image of La philanthropie privée pour le développement

Le rôle que joue l’action philanthropique dans la promotion du développement durable suscite une attention considérable. Ce rapport remet en question les idées reçues sur le volume, la nature et le potentiel de l’engagement des fondations dans les pays en développement et sur le rôle que ces fondations peuvent jouer pour contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable. Il présente les conclusions d’une enquête et des analyses inédites étayées par des données mondiales et comparables inédites qui renseignent sur la manière dont les fondations œuvrent à l’appui du développement.



Le rapport examine les apports de ressources que les fondations philanthropiques consacrent au développement, ainsi que leurs priorités et leurs pratiques et comportements en matière de partenariat. Il apporte des éclairages nouveaux et formule des recommandations concrètes pour optimiser le rôle de l’action philanthropique à l’appui du développement durable.



Le rapport présente un intérêt pratique pour les responsables de l’action publique et les décideurs des organisations de la société civile, des entreprises sociales et des fondations. Il est le fruit d’une collaboration étroite entre le Réseau mondial des fondations œuvrant pour le développement (netFWD), hébergé par le Centre de développement de l’OCDE, et la Direction de la coopération pour le développement de l’OCDE.

French English

.

Les fondations comme bailleurs de fonds

D’après les résultats de l’enquête de l’OCDE (questionnaire sur les données), les fondations ont octroyé 23.9 milliards USD au titre du développement en 2013-15.Si ces apports demeurent relativement modestes par rapport à l’aide publique au développement (APD) (5 % du total de la période triennale) et au financement consacré au développement en général, les fondations ont été des partenaires clés dans certains secteurs comme ceux de la santé et de la santé reproductive (pour lesquels elles ont constitué la troisième source de financement dans les pays en développement). D’une manière générale, au cours de la période considérée, la santé a été le premier secteur destinataire des apports philanthropiques – loin devant les autres secteurs – avec une part de 53 % du total pour 2013-15 (soit un montant de 12.6 milliards USD).Le présent chapitre examine les données recueillies au moyen du questionnaire de l’enquête et analyse dans le détail la répartition des apports de la philanthropie privée par destinataire, groupe de revenu et secteur. Il indique également les principales modalités d’acheminement des apports des fondations philanthropiques, en particulier les organismes par lesquels elles font transiter la majeure partie de leur financement.

French English

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error