La gestion de conflits en Afrique

Un défi permanent

OECD Development Centre

Dans de nombreux pays africains, des conflits violents ont freiné le développement économique et social, quand ils ne l'ont pas tout simplement fait reculer. Pour gérer les tensions politiques et sociales de façon non violente, il faut adopter des modes de "gouvernance" appropriés au processus de développement. Mais, pour être efficace, la prévention des conflits requiert une connaissance approfondie de leurs origines et de leur dynamique. Cet ouvrage est le fruit d'une réunion organisée par le Centre de Développement et le Comité d'Aide au Développement de l'OCDE. Il passe en revue les possibilités offertes aux donneurs dans le cadre des efforts menés pour prévenir les conflits et renforcer les perspectives de développement social, économique et politique pacifique. Malgré la complexité du sujet, les auteurs ont pu dégagé des conclusions prudentes de nature à intéresser les décideurs. Au plan national, des programmes d'action doivent promouvoir la justice sociale, politique et économique ; faire participer la société civile aux affaires publiques à travers un transfert des compétences, connaissances et ressources ; définir des modes de gestion des conflits efficaces ; et prendre en compte les différents groupes et intérêts dans la société. Dans le cadre d'efforts de développement accrus, la communauté internationale devrait, quant à elle, être plus sensible à la problématique des conflits. Son rôle est d'offrir aux groupes concernés les moyens de négocier leur propre solution aux conflits et non de leur imposer des solutions de l'extérieur.

French English