1887

La cohérence des politiques au service du développement 2007

Migrations et pays en développement

image of La cohérence des politiques au service du développement 2007

Le rapport annuel du Centre de Développement sur la cohérences des politiques du développement a pour thème la migration. Cet ouvrage examine quels sont les coûts et les avantages des migrations pour les pays en développement et comment ces flux peuvent être mieux organisés pour que toutes les parties concernées en bénéficient, qu’il s’agisse des pays de départ ou de destination des migrants ou encore des migrants eux-mêmes. L'ouvrage fait le point sur nos connaissances des effets des migrations sur le développement afin de répondre à ces questions. Ses recommandations s’adressent aussi bien aux pays de départ qu’aux pays de destination des migrants. Elles s’appuient sur un grand nombre d’études de cas nationales et régionales coordonnées par le Centre de développement de l’OCDE pour mettre en lumière les interactions entre migrations et développement : effets sur le marché du travail, exode des compétences, transferts de fonds, réseaux de la diaspora et migrations de retour.

 

French English

.

La mobilité humaine à l'aube du XXIe siècle

OECD Development Centre

Les mouvements migratoires des économies en développement et en transition vers les pays de l’OCDE ont fait naître des inquiétudes au sujet de la libéralisation des prestations de services et de la circulation des personnes. Au-delà de ces inquiétudes, il est nécessaire de replacer les données des migrations dans leur contexte pour informer les décideurs politiques. Si l’essentiel des flux migratoires au sein de l’OCDE provient des pays membres eux-mêmes, la mobilité est également considérable entre les pays en développement. On exagère souvent l’étendue de l’immigration clandestine, et les migrations actuelles sont bien inférieures à celles qu’on a connues au XIXe siècle entre l’Europe et l’Amérique. La mobilité de la maind’oeuvre peu qualifiée contribue davantage à réduire la pauvreté dans le pays d’origine que celle des travailleurs hautement qualifiés : les travailleurs peu qualifiés proviennent des pays à revenu intermédiaire, tandis que l’émigration de travailleurs hautement qualifiés touche de façon disproportionnée les pays à faible revenu. Une nouvelle base de données de l’OCDE permet d’étudier plus systématiquement l’origine et les niveaux des compétences des migrants vers l’OCDE.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error