L'échelle de la compétitivité

Comment la gravir

OECD Development Centre

Les palmarès de la compétitivité nationale permettent de définir un classement, avec des possibilités de comparaisons immédiates, des gagnants et des perdants de la compétition économique mondiale.Cependant, ils laissent un certain nombre de questions sans réponse. S’appuyant sur des données empiriques émanant de plus de 50 pays, cet ouvrage montre que même de petites différences concernant un certain nombre de facteurs peuvent concourir à stimuler ou au contraire bloquer la productivité. Les pouvoirs publics ont besoin de telles informations pour fixer des priorités. Les investisseurs en ont aussi besoin, et deux nouveaux classements sont proposés à titre d’alternatives à une simple comparaison de la productivité industrielle. Le premier, intitulé le « classement investisseur », repose sur les infrastructures, le capital humain et la productivité totale des facteurs. Le second, le « classement exportateur », est destiné aux investisseurs dont la préoccupation première est de trouver une plate-forme de production bien intégrée dans le commerce mondial. Si l’on associe ces nouveaux classements à un troisième, plus traditionnel, on obtient trois groupes de pays qualifiés d’équilibrés, à fort potentiel et vulnérables. La composition des groupes réserve cependant quelques surprises : en effet, on peut être riche, mais cela ne signifie pas pour autant qu’on n’est pas vulnérable.

 

French English