1887

L'aide multilatérale 2015

De meilleurs partenariats pour le monde de l'après-2015

image of L'aide multilatérale 2015

Ce rapport de l’OCDE sur l’aide multilatérale en 2015 contribue au débat général sur la façon de mettre en œuvre le programme pour le développement de l’après-2015. Il fait valoir que les organisations multilatérales ont un rôle fondamental à jouer pour nouer ou consolider des partenariats inclusifs qui apporteront les solutions collectives, internationales indispensables pour mettre fin à la pauvreté absolue et ouvrir une nouvelle ère de progrès économiques, de durabilité environnementale et de sociétés pacifiques et ouvertes à tous. Afin d’être en mesure de s’acquitter de leur mission, les organisations multilatérales devront mettre en œuvre des réformes exigeantes, d’une part pour mener à leur terme les changements internes engagés et d’autre part pour réagir face à un environnement global en rapide évolution.

Aide multilatérale 2015 examine comment les fournisseurs bilatéraux peuvent aider les organisations multilatérales à réaliser les changements nécessaires et à mettre en place les partenariats efficaces qui s’imposent pour (i) assurer une utilisation optimale de toutes les ressources disponibles à l’appui du développement, y compris le financement préaffecté, et (ii) mobiliser des connaissances et des ressources auprès d’autres partenaires que les « donneurs traditionnels ».

French English

.

Pratiques et réformes des fournisseurs bilatéraux et des organisations multilatérales visant à accroître l'efficacité du financement préaffecté

Au cours de la période 2007-13, les fonds versés aux organisations multilatérales sous la forme de ressources préaffectées (à des thèmes, secteurs, régions ou pays spécifiques) ont été la composante du financement total de ces organisations qui a augmenté le plus vite, pour atteindre 31 % de ce total. Si les ressources préaffectées peuvent contribuer à répondre à des besoins précis et à de nouveaux enjeux du développement, elles peuvent toutefois rendre plus difficiles la coordination et la cohérence du système international de coopération pour le développement. Elles risquent en outre d’affaiblir le caractère stratégique et la cohérence de la ventilation des ressources des diverses organisations multilatérales et des différents fournisseurs. Ce chapitre étudie les mesures actuellement prises par les organisations multilatérales et les fournisseurs bilatéraux pour mieux gérer les fonds préaffectés. Y sont formulées des propositions sur la manière dont ces efforts peuvent être poursuivis afin que le financement du système multilatéral soit pérenne et propice à l’obtention de meilleurs résultats dans le domaine du développement. Ce chapitre présente en outre deux « Points de vue » : celui de Michael O’Neill, Secrétaire général adjoint des Nations Unies, PNUD, et celui de Jürgen Zattler, Directeur général adjoint, Politique de développement européenne et multilatérale, ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

French English

Tables

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error