1887

Interactions entre politiques publiques, migrations et développement au Maroc

image of Interactions entre politiques publiques, migrations et développement au Maroc

Interactions entre politiques publiques, migrations et développement au Maroc est le fruit d’un projet mené conjointement par l’Union européenne et le Centre de développement de l’OCDE, en collaboration avec le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration (MCMREAM) et Thalys Conseil S.A.R.L. Ce projet avait pour objectif de fournir aux décideurs des données probantes sur l’impact des migrations sur des secteurs spécifiques – marché du travail, agriculture, éducation et investissement et services financiers – et, à l’inverse, de montrer quel est l’impact des politiques sectorielles sur les migrations. Le rapport aborde trois dimensions du cycle migratoire : l’émigration, les transferts de fonds et le retour.

Les résultats des travaux empiriques confirment que les migrations contribuent au développement du Maroc. Cependant, le potentiel des migrations pourrait être davantage exploité dans le pays, notamment en prenant plus en compte les migrations dans les domaines d’action de plusieurs ministères. Le Maroc doit continuer ses démarches pour adopter un programme d’action plus cohérent et mieux intégrer les migrations dans les stratégies de développement. Cela permettra d’accroître la contribution des migrations au développement du pays. La nouvelle stratégie d’immigration et d’asile lancée en 2013, le programme Sharaka ainsi que plusieurs autres programmes actuels, visent effectivement à renforcer la politique migratoire dans le pays, et permettront à terme de consolider les bonnes pratiques d’une politique migratoire volontaire, humaine et  respectant les droits de l’homme.

French

.

Comprendre le cadre méthodologique utilisé au Maroc

OECD Development Centre

Afin de fonder empiriquement l’analyse des liens entre politiques et migrations, le projet Interactions entre politiques publiques, migrations et développement (IPPMD) au Maroc s’attache à recueillir des données au moyen de trois outils : des enquêtes auprès des ménages ; des enquêtes auprès des communautés ; et des entretiens avec des représentants d’organisations publiques, internationales et locales, permettant d’obtenir des informations qualitatives supplémentaires à propos des migrations au Maroc. Ce chapitre explique les outils utilisés, la méthode d’échantillonnage de l’enquête et décrit les approches statistiques employées dans les chapitres suivants pour analyser les effets de l’émigration, de la migration de retour et des transferts de fonds sur les principaux secteurs étudiés. Il comprend une synthèse des résultats d’enquête, y compris des différences entre les régions rurales et urbaines, et entre les ménages migrants et non-migrants. Il met en évidence des disparités hommes/femmes, en particulier en ce qui concerne le pays d’accueil et les raisons du départ et du retour.

French

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error