Intégrer les Conventions de Rio dans la coopération pour le développement

Ces Lignes directrices mettent en évidence les liens qui existent entre les problèmes environnementaux mondiaux d’une part, et le développement durable et la lutte contre la pauvreté d’autre part. Elles montrent comment les organismes de coopération pour le développement peuvent soutenir les efforts des pays en développement pour prendre en compte les « Conventions de Rio » dans leurs plans nationaux de développement. Il s'agit en effet de les aider à prendre des mesures destinées à faire face au changement climatique, à la perte de diversité biologique et à la désertification, trois menaces qui sont au coeur des « Conventions de Rio ». Bien que ces Lignes directrices soient axées sur les problèmes visés par ces trois Conventions, bon nombre des conclusions qu’elles énoncent valent tout autant pour d’autres problèmes environnementaux mondiaux ou régionaux.

Ces Lignes directrices s’adressent principalement aux décideurs et aux experts des politiques de développement au sein des organismes d’aide. Puisque la coopération pour le développement constitue un partenariat destiné à appuyer les efforts propres de chacune des parties et à faire fructifier ces efforts, l’analyse et les recommandations présentées intéresseront également les responsables de l’action gouvernementale et de la planification dans les pays en développement partenaires. 

French English