1887

Notes ouest-africaines

La série Notes ouest-africaines analyse les dynamiques socio-économiques, politiques et sécuritaires que traverse l’Afrique dans une perspective régionale et multidisciplinaire. Elle cherche à stimuler la discussion, rassembler les informations et mieux anticiper les transformations en cours pour les politiques à venir. La série vise à partager des études avec une large audience d’experts, de praticiens du développement, de décisionnaires et de lecteurs avertis. Les Notes sont disponibles en anglais et/ou en français ; les résumés dans les deux langues. Initiées par le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) pour éclairer les enjeux ouest-africains, ces analyses sont préparées par son Secrétariat, ses membres et partenaires, les autres départements de l’OCDE, des organisations internationales et autres experts et chercheurs.

French English

Insurrections jihadistes en Afrique de l’Ouest

Idéologie mondiale, contexte local, motivations individuelles

La récente montée en puissance de mouvements jihadistes en Afrique de l’Ouest, comme Boko Haram dans la région du lac Tchad et Al-Qaïda au Maghreb islamique et ses affiliés dans la région sahélo-saharienne, a surpris les observateurs. La propagation de l’idéologie jihadiste, la facilité de recrutement au sein des populations locales, de même que la capacité à conquérir et administrer des territoires sont des phénomènes sans précédent. La note éclaire sur les facteurs et processus qui contribuent à l’émergence de ces mouvements. Ce travail avance que les insurrections jihadistes en Afrique de l’Ouest découlent de processus à l’oeuvre aux niveaux mondial, local et individuel. Au niveau mondial, une idéologie internationale du jihadisme s’est formée et propagée, conceptualisée

par des activistes musulmans et des théologiens tenant d’une interprétation particulière de l’islam. Au niveau local, l’appropriation de l’idéologie jihadiste par des « islamistes » et son utilisation au service d’un discours qui instrumentalise des revendications sociales et politiques sont un facteur clé. L’affaiblissement des capacités de l’État et les conflits locaux créent des conditions propices à l’émergence de mouvements d’insurrection jihadistes. Au niveau individuel, le processus par lequel des Africains décident de rejoindre des groupes jihadistes relève de motivations idéologiques, stratégiques ou conjoncturelles, favorisées par la détérioration des conditions de vie dans des régions en marge.

French English

Keywords: Sahara-Sahel, Afrique de l’Ouest, terrorisme, jihadisme, islamisme
JEL: F5: International Economics / International Relations, National Security, and International Political Economy; D74: Microeconomics / Analysis of Collective Decision-Making / Conflict; Conflict Resolution; Alliances; Revolutions; N47: Economic History / Government, War, Law, International Relations, and Regulation / Economic History: Government, War, Law, International Relations, and Regulation: Africa; Oceania; H56: Public Economics / National Government Expenditures and Related Policies / National Security and War
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error