Examens en matière de coopération pour le développement : Finlande 1999

La Finlande a maintenant entrepris de restructurer et de renforcer son programme d'aide, qui avait subi de fortes compressions au début des années 90. La Décision de principe adoptée par le Cabinet en septembre 1996 est désormais le principal document servant de référence pour la politique de coopération pour le développement. Elle stipule que le rapport entre l'aide publique au développement émanant de la Finlande et le produit national brut (ou rapport APD/PNB) devra être porté à 0.4 pour cent d'ici l'an 2000. Elle prévoit également l'intégration de la coopération pour le développement à un cadre cohérent en matière de politique étrangère ainsi que la réorganisation de l'administration de l'aide au sein du ministère des Affaires étrangères.

Lors de l'examen auquel il a procédé de la politique et du programme de la Finlande en matière de coopération pour le développement, le CAD s'est félicité de l'importance accordée à la notion de partenariat dans la politique finlandaise, telle que définie dans la Décision de principe. Il a aussi salué l'accroissement du volume de l'aide finlandaise, retournement bienvenu de la nette tendance à la baisse qui prévalait au moment du précédent examen en 1995. D'autres questions essentielles ont été abordées lors de cet examen : les relations de partenariat à long terme entre la Finlande et les pays bénéficiant en priorité de son aide, la notion de flexibilité incluse dans la Décision de principe, la nécessité d'établir des orientations précises pour guider les interventions sectorielles et transversales, la gestion des activités sur le terrain et la délégation de pouvoirs aux représentations locales, et enfin la nouvelle procédure d'examen préalable des projets et propositions qui a été intégrée au système de contrôle de la qualité de l'aide finlandaise.

Au programme des examens par les pairs réalisés par le CAD figurent, pour 1998, le Canada, l'Espagne, la Communauté européenne, la Finlande, l'Allemagne et le Luxembourg, et pour 1999, le Danemark, le Japon, l'Irlande, la Norvège.

French English