Examens en matière de coopération pour le développement : États-Unis 1998

Depuis quelques années, les autorités américaines se sont appliquées à restaurer la confiance des milieux politiques et de l'opinion publique dans les programmes d'aide étrangère, autour desquels le soutien s'était érodé. Le nouveau Plan stratégique de l'USAID, paru en septembre 1997, vise à produire des résultats concrets en soutenant les efforts déployés par les pays en développement et en transition pour obtenir des avancées économiques et sociales durables et pour participer plus étroitement à la solution des problèmes mondiaux. Un ambitieux exercice a été engagé en vue à la fois de réformer le système de gestion de l'aide, de définir des objectifs plus précis et d'intensifier les relations de partenariat. Il n'en reste pas moins que le volume des ressources consacrées par les Etats-Unis à l'aide publique au développement a continué de s'effriter. En pourcentage du PNB, celui-ci classe désormais les Etats-Unis au dernier rang, et de loin, des Membres du Comité d'aide au développement (CAD) de l'OCDE.

Lors de son examen triennal de la politique et du programme d'aide des Etats-Unis le 6 avril 1998, le CAD s'est félicité des mesures qui ont été prises et a formé le voeu que les réformes et initiatives lancées portent tous leurs fruits. Après les grandes inquiétudes qu'avait suscité, ces dernières années, dans la communauté internationale le fléchissement général des financements d'APD et des ressources en personnel affectés au programme d'aide des Etats-Unis, les premiers signes de redressement du budget de l'aide aux pays en développement sont les bienvenus ; cette tendance a d'ailleurs été confirmée par le Président Clinton, lequel s'est engagé à demander un accroissement de l'enveloppe allouée à l'aide à l'Afrique, qui retrouverait ainsi ses niveaux élevés passés.

Il est essentiel que les Etats-Unis s'appliquent à favoriser le développement par les politiques qu'ils mènent dans tout un éventail de domaines. Lors de l'examen, une attention particulière a donc été portée aux travaux réalisés par l'USAID dans les domaines de la démocratie, du développement participatif, de la bonne gestion des affaires publiques, des conflits et de l'aide d'urgence, ainsi qu'à la Transition Initiative, qui vise à répondre à des besoins se situant à la charnière de l'aide d'urgence et de l'aide au développement. La politique commerciale des Etats-Unis fait également l'objet d'analyses, ainsi que ses contributions multilatérales et son action en faveur de l'égalité entre les sexes.

En 1998 sera examinée la politique de coopération pour le développement des Membres suivants du CAD : l'Allemagne, le Canada, la Communauté européenne, l'Espagne, la Finlande et le Luxembourg.

French English