1887

Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Union européenne 2018

image of Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Union européenne 2018

Le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE procède à des examens périodiques des efforts individuels de coopération pour le développement des membres du CAD. Les politiques et les programmes de chacun des membres font l’objet d’un examen critique une fois tous les cinq ans. Les examens par les pairs évaluent la performance du membre considéré, sans se limiter au seul organisme de coopération, et examinent les aspects ayant trait tant à la définition de la politique qu’à sa mise en œuvre. Ils couvrent dans leur globalité les activités de coopération pour le développement et d’aide humanitaire du membre soumis à examen, en les replaçant dans le système envisagé dans son entier.

Le rapport montre notamment comment l’Union européenne a fait preuve d’un rôle central pour établir et orienter les accords mondiaux sur le développement durable et le changement climatique ; et suggère l’amélioration d’une approche holistique de toute l’Union européenne, centrée sur la réduction de la pauvreté et les pays étant le plus dans le besoin.

French English

.

L'aide humanitaire de l'Union européenne

L’Union européenne a été capable de réagir à un nombre croissant de crises complexes avec pragmatisme et souplesse. Elle a su s’adapter aux crises prolongées comme aux crises soudaines. Forte de son solide leadership politique et d’une expertise approfondie, y compris sur le terrain, elle agit sur les politiques et pratiques humanitaires bien au-delà de ses acteurs et de ses États membres. Cependant, comme les instruments humanitaires de nombreux membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE (CAD), les instruments de l’Union européenne sont également axés sur des problématiques et des causes profondes qui pourraient être plus efficacement traitées au moyen de fonds structurels. La Direction générale de la Coopération internationale et développement international (DG DEVCO) et le Service européen pour l’action extérieure pourraient s’appuyer davantage sur les mécanismes de la Direction générale de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire européenne (DG ECHO) pour accélérer les versements et donner plus de flexibilité aux instruments de développement à même de produire avec efficacité des solutions durables aux facteurs de crise, au lieu d’appliquer l’instrument humanitaire de la DG ECHO sur des périodes prolongées.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error