1887

Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Suisse 2019

image of Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Suisse 2019

Le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE procède à des examens périodiques des efforts individuels de coopération pour le développement des membres du CAD. Les politiques et les programmes de chacun des membres font l’objet d’un examen critique une fois tous les cinq ans. Les examens par les pairs évaluent la performance du membre considéré, sans se limiter au seul organisme de coopération, et examinent les aspects ayant trait tant à la définition de la politique qu’à sa mise en œuvre. Ils couvrent dans leur globalité les activités de coopération pour le développement et d’aide humanitaire du membre soumis à examen, en les replaçant dans le système envisagé dans son entier.

Cet examen analyse la performance de la Suisse, y compris son appui stratégique au système multilatéral pour gérer les biens et enjeux mondiaux, sa vision globale du développement et des partenariats ainsi que les pressions auxquelles font face les programmes de développement et humanitaire.

French English

.

L’effort global de la Suisse à l’appui du développement durable

Ce chapitre analyse les efforts de la Suisse déployés au niveau mondial, y compris sa réponse aux enjeux mondiaux, les actions menées pour faire en sorte que ses politiques nationales soient cohérentes avec les objectifs de développement durables et ses efforts pour sensibiliser l'opinion publique à la citoyenneté mondiale.La Suisse soutient un système multilatéral qui a les moyens d’agir en première ligne pour protéger les biens mondiaux et répondre aux défis globaux. Dans les débats mondiaux sur les normes et standards internationaux, sa voix est entendue. Ses mécanismes de gouvernance par le consensus permettent à la Suisse, tôt dans le processus d’élaboration des politiques, de faire savoir si, et comment, les politiques publiques risquent d’avoir des retombées négatives sur les pays en développement, et d’agir pour y remédier. Même s’il est impossible de remédier à toutes les incohérences, une plus large diffusion des analyses consacrées à la cohérence des politiques pourrait stimuler le débat entre les responsables de l’action publique. La communication autour de la politique suisse de coopération au développement, qui ne s’inscrit pas dans un discours ouvert et moderne de nature à éclairer la perception du public, pourrait être améliorée.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error