1887

Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Suisse 2019

image of Examens de l'OCDE sur la coopération pour le développement : Suisse 2019

Le Comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE procède à des examens périodiques des efforts individuels de coopération pour le développement des membres du CAD. Les politiques et les programmes de chacun des membres font l’objet d’un examen critique une fois tous les cinq ans. Les examens par les pairs évaluent la performance du membre considéré, sans se limiter au seul organisme de coopération, et examinent les aspects ayant trait tant à la définition de la politique qu’à sa mise en œuvre. Ils couvrent dans leur globalité les activités de coopération pour le développement et d’aide humanitaire du membre soumis à examen, en les replaçant dans le système envisagé dans son entier.

Cet examen analyse la performance de la Suisse, y compris son appui stratégique au système multilatéral pour gérer les biens et enjeux mondiaux, sa vision globale du développement et des partenariats ainsi que les pressions auxquelles font face les programmes de développement et humanitaire.

French English

.

Vision et cadre stratégique de la Suisse

Ce chapitre étudie dans quelle mesure la coopération pour le développement de la Suisse s’articule autour de directives, de politiques et de stratégies clairement définies et dans le droit fil des engagements internationaux, y compris le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Le Message sur la coopération internationale 2017-20, étayé par de nouvelles orientations sur le principe de ne laisser personne de côté, esquisse une vision globale du développement alignée sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030, afin de trouver des solutions durables.Les futures politiques et stratégies relatives à l’égalité des sexes et à la gouvernance seront l’occasion de mettre au point une approche porteuse de transformations à l’échelle du programme dans son ensemble.Des efforts supplémentaires visant à présenter clairement l’avantage comparatif et les fondements de la coopération Suisse permettraient d’abandonner une stratégie principalement structurée autour de crédits-cadres. Ils contribueraient également à recentrer le programme de coopération et à élaborer un discours susceptible de répondre à la pression croissante exercée pour relier le programme de développement à l’objectif visant à prévenir les migrations vers la Suisse.La Suisse est consciente que le paysage mondial subit des mutations et qu’il lui faut coopérer avec de nouveaux partenaires.Dans l’ensemble, ses partenariats sont hautement stratégiques. Néanmoins, au lieu de se concentrer sur la mise en œuvre des projets suisses, les partenariats noués avec la société civile pourraient s’attacher à bâtir une société civile forte à même de jouer un rôle en tant qu’agent du changement.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error