1887

Examen multidimensionnel du Sénégal

Volume 1. Évaluation initiale

image of Examen multidimensionnel du Sénégal

Après des décennies de progrès économique et social modestes, le Sénégal renoue avec une dynamique de croissance depuis 2012. La volonté des autorités sénégalaises d'amener le pays à l'émergence à l'horizon 2035 se traduit par de nombreuses avancées, sur le plan des infrastructures par exemple ou en matière de production agricole. Toutefois, d’importants défis demeurent, notamment en matière de réduction de la pauvreté, de création d'emplois ou d'accès à des services sociaux de qualité.

L'Examen multidimensionnel du Sénégal vise à soutenir l'élaboration du second volet de la stratégie de développement décennale, le Plan Sénégal émergent 2014-23. Ce premier volume passe en revue les performances du Sénégal et identifie les principales contraintes au développement. Il se base sur un diagnostic des évolutions macroéconomiques, des performances en matière de bien-être des citoyens, du degré de compétitivité du secteur privé, et du fonctionnement du système institutionnel. Ce volume identifie trois contraintes majeures au développement : les faiblesses du système éducatif ; les dysfonctionnements du régime et de l’administration fiscaux dans la mobilisation des ressources ; et la faible efficacité de l'État sénégalais.

Le deuxième volume proposera des recommandations pour lever les contraintes majeures identifiées et le troisième analysera les modalités de leur mise en oeuvre.

French

.

Vue d'ensemble : Performances et contraintes au développement du Sénégal

OECD Development Centre

Ce chapitre présente les performances récentes du Sénégal et les principales contraintes au développement du pays. La première section décrit l’objectif de l’émergence à l’horizon 2035 et le rôle de l’Examen multidimensionnel dans l’atteinte de cet objectif. La deuxième section met en avant le contexte sénégalais, notamment au regard du poids démographique, et ses répercussions sur la sphère économique. Les performances du Sénégal sont ensuite passées en revue à travers les trois axes de développement du Plan Sénégal émergent (PSE). La quatrième section analyse la viabilité des finances publiques sénégalaises compte tenu des besoins de financement des réformes et projets. Au regard de ces différents éléments, la dernière section présente les trois contraintes au développement du Sénégal que sont l’éducation, la fiscalité et les capacités d’impulsion de l’État.

French

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error