1887

Examen multidimensionnel de la Côte d'Ivoire

Volume 3. De l'analyse à l'action

image of Examen multidimensionnel de la Côte d'Ivoire

L'Examen multidimensionnel de la Côte d'Ivoire vise à soutenir l'élaboration d'une stratégie de développement pour l'émergence de la Côte d'Ivoire en 2020. Le rapport propose que les efforts des autorités ivoiriennes se concentrent sur la diversification de l’économie vers une structure plus industrialisée et moderne, tout en soutenant la compétitivité de l'économie. Pour atteindre cet objectif, il faut améliorer et développer le réseau d'infrastructures sur l'ensemble du territoire, favoriser le financement du secteur privé et notamment des PME, et rehausser le niveau d'éducation. Il faut également un système fiscal qui génère moins de distorsions et davantage de recettes pour financer les besoins croissants du pays. Ce rapport présente des recommandations détaillées pour chaque thématique visant à lever les freins à l'émergence.

La bonne mise en œuvre des réformes nécessitera une administration publique plus efficace pour promouvoir les projets prioritaires, impulser plus de changements et s'assurer de l'opérationnalisation des actions. Le rapport propose également un tableau de bord qui retrace les progrès réalisés et constitue une base d'évaluation des changements devant conduire à l'émergence en 2020.

French English

.

Investir dans la main-d'œuvre via une éducation de qualité et des compétences adaptées

OECD Development Centre

Le capital humain en Côte d’Ivoire a bénéficié de nombreux investissements par le passé, qui ont permis de répondre aux besoins immédiats de l’économie. Aujourd’hui, il représente une contrainte croissante pour la transformation économique. Le gouvernement mène de nombreux efforts pour élargir l’accès à l’éducation, ce qui se traduit par des résultats immédiats, mais trois domaines doivent encore faire l’objet d’attention de la part des politiques. Tout d’abord, la qualité de l’enseignement doit être améliorée, grâce à de meilleures formations initiale et continue pour les enseignants. Dans le même temps, l’enseignement technique et professionnel doit mieux répondre aux besoins du monde du travail, grâce à la plus forte participation des employeurs dans le développement et l’enseignement des programmes. Enfin, les capacités des travailleurs doivent pouvoir être certifiées en fonction de leurs compétences, plutôt que sur la base des cours auxquels ils ont assisté.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error