1887

Efficacité de l'aide

Rapport d'étape sur la mise en oeuvre de la Déclaration de Paris

image of Efficacité de l'aide
La Déclaration de Paris de 2005 sur l’efficacité de l’aide définit les principes et les engagements que les donneurs et les pays en développement sont déterminés à suivre pour contribuer à la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement comme à d’autres objectifs de développement approuvés à l’échelle internationale. Ce rapport est un examen à mi-parcours des progrès accomplis dans la concrétisation de ces engagements. Il s’appuie sur de nombreuses sources, dont l’Enquête 2008 de suivi de la mise en œuvre de la Déclaration de Paris et le Rapport de synthèse de l’évaluation.

La Partie I met en lumière les principaux enseignements et messages qui se dégagent des progrès réalisés à ce jour. La Partie II rend compte des engagements pris au titre des cinq Principes de partenariat se rapportant à l’appropriation, l’alignement, l’harmonisation, la gestion axée sur les résultats et la responsabilité mutuelle. Elle traite également de quatre sujets revêtant un intérêt fondamental : les perspectives au niveau sectoriel, le rôle des organisations de la société civile, les situations de fragilité et de conflit, et la nouvelle architecture de l’aide.

French English

.

Appropriation

Maîtrise effective du développement national

Manifestement, les stratégies nationales de développement ont gagné en solidité depuis 2005, et une attention accrue est portée à l’appropriation par les partenaires, dont le principe est aussi plus largement accepté. Comme on le verra dans ce chapitre, si l’appropriation s’est améliorée, son assise n’en demeure pas moins souvent étroite dans les pays partenaires. On note une difficulté générale à rendre opérationnelles les stratégies nationales (en particulier à relier le projet d’avenir qui les sous-tend aux budgets et à des mesures concrètes) et à affermir le ciblage sur les résultats. Des progrès vers la concrétisation des engagements énoncés dans la Déclaration de Paris concernant à l’appropriation sont certes décelables, mais ils sont inégaux, du côté des partenaires comme des donneurs. Au rythme actuel, les objectifs-cibles fixés dans ce domaine pour 2010 ne seront pas complètement atteints. De nombreux partenaires et donneurs souhaiteraient une définition et des méthodes de mesure plus claires de l’appropriation, qui soient adaptées aux conditions locales. 

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error