1887

Dynamiques de l’urbanisation africaine 2020

Africapolis, une nouvelle géographie urbaine

image of Dynamiques de l’urbanisation africaine 2020

D’ici 2050, l’Afrique devrait connaître le taux de croissance urbaine le plus rapide du monde. À cet horizon, les villes africaines devraient abriter 950 millions d’habitants supplémentaires. Cette croissance s’opère en grande partie dans les petites et moyennes agglomérations. La transition urbaine africaine est porteuse de grandes opportunités ; elle pose également d’importants défis. Les agglomérations urbaines africaines se développent le plus souvent sans bénéficier de politiques ou d’investissements à la hauteur de ces enjeux. L'aménagement et la gestion urbains sont par conséquent des enjeux de développement prioritaires. Comprendre l’urbanisation, ses moteurs, ses dynamiques et ses impacts est essentiel pour concevoir des politiques — locales, nationales et continentales — ciblées, inclusives et tournées vers l’avenir. Ce rapport, basé sur la base de données géospatiale Africapolis (www.africapolis.org) couvrant 7 600 agglomérations urbaines de 50 pays africains, analyse les dynamiques urbaines sous des angles historiques, politiques et environnementaux. Il couvre l'ensemble des strates du réseau urbain — des villes petites et intermédiaires aux métropoles. Il propose ainsi des options de politiques plus inclusives et ciblées qui intègrent les échelles locale, nationale et régionale du développement urbain en phase avec les réalités africaines.

French English

.

Résumé

Le rythme de l’urbanisation en Afrique, ces 60 dernières années, est sans précedent. En 2015, le Kenya compte plus de citadins que l’ensemble du continent en 1950. La population urbaine africaine en 2015 s’élève à 567 millions de personnes contre 27 millions en 1950. L’Afrique continuera à afficher la croissance urbaine la plus rapide au monde. Il est estimé que la population africaine va doubler entre aujourd’hui et 2050 et que les deux tiers seront absorbés par les villes. Cela signifie que dans les 30 prochaines années, les villes africaines accueilleront 950 millions de nouveaux urbains.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error