1887

Coopération pour le Développement : Rapport 2007

image of Coopération pour le Développement : Rapport 2007

Rapport annuel du Comité d’aide au développement sur l’aide international. Dans cette édition, le Président du CAD dresse un panorama des tendances récentes du volume, de la répartition et de l’efficacité de l’aide. Des chapitres spéciaux consacrés à une gestion efficace de l’aide et à l’efficacité de l’aide font le point sur l’expérience du CAD dans ces domaines. Des notes relatives aux différents pays donneurs fournissent un bref descriptif des principales caractéristiques des programmes d’aide, notamment les apports totaux et la ventilation de l’aide par groupe de revenu, par région et par secteur, ainsi qu’une liste des dix principaux bénéficiaires. Ces notes présentent aussi pour chaque donneur, une analyse sur l’engagement vis-à-vis des OMD, l’efficacité de l’aide et la cohérence des politiques. Enfin, on trouvera dans une annexe statistique complète des graphiques et des tableaux faisant apparaître l’évolution des apports d’aide.

French English, German

.

Pour une gestion efficace de l'aide

Douze leçons tirées des examens par les pairs réalisés par le CAD

Les examens par les pairs ont permis de porter un grand nombre de questions à l’attention du Comité d’aide au développement au cours des cinq dernières années. Dans ce chapitre ont été retenues douze leçons parmi les enseignements marquants qui ont été dégagés ou confirmés durant cette période au sujet des moyens de gérer l’aide avec efficacité pour assurer l’obtention de résultats dans le domaine du développement. Ainsi, en ce qui concerne la stratégie, il apparaît important de : i) déterminer l’assise juridique et politique la plus adaptée; ii) gérer avec clairvoyance les intérêts nationaux concurrents; iii) renforcer la cohérence des politiques au service du développement; et iv) investir dans la production, la mesure et la diffusion des résultats des activités financées par l’aide. S’agissant de la gestion en matière organisationnelle, il est nécessaire de : v) définir une structure de direction efficace; vi) remédier à la dispersion institutionnelle; vii) gérer avec plus de cohérence les contributions aux organismes multilatéraux; et viii) décentraliser la gestion au profit du terrain. Quant à la gestion de la mise en oeuvre, il est essentiel de : ix) planifier judicieusement l’accroissement de l’aide au développement; x) suivre une approche ciblée sur un certain nombre de pays et de secteurs; xi) privilégier la gestion axée sur les résultats, l’évaluation et le contrôle de la qualité; et xii) faire de la gestion des ressources humaines une priorité.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error