1887

Coopération pour le Développement : Rapport 2002

Efforts et politiques des Membres du Comité d'aide au développement

image of Coopération pour le Développement : Rapport 2002

Les avancées obtenues dans la voie du développement et l’efficacité de l’aide figurent désormais au centre du débat sur le développement et tous les acteurs intervenant dans ce domaine s’appliquent à adopter une démarche davantage axée sur les résultats. Les pays donneurs souhaitent avoir l’assurance que leurs efforts d’aide au développement ne sont pas vains. Et dans les pays partenaires, les citoyens réclament une meilleure gestion des affaires publiques, y compris des crédits d’aide, de la part de leurs gouvernements. Les objectifs du millénaire pour le développement peuvent servir de références communes aux donneurs et aux pays partenaires pour mesurer, suivre et gérer l’efficacité de l’aide, et s’assurer que les actions engagées forment un enchaînement logique propre à déboucher sur les résultats souhaités. Le Comité d’aide au développement s’emploie, avec ses membres, et les pays partenaires, à améliorer les politiques d’aide et à en évaluer la mise en œuvre sur le terrain. Les succès rencontrés, et leurs raisons, sont débattus par les donneurs, en association avec les partenaires, afin de recenser et d’adapter les principaux enseignements à en tirer. Divers domaines sont examinés : la responsabilité assurée par les uns et par les autres, l’évaluation, et les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs en matière de lutte contre la pauvreté, de partenariats public-privé, d’eau et d’assainissement. Le défi est maintenant d’exploiter au mieux ces éléments pour faire en sorte que les efforts conjoints des donneurs et de leurs partenaires soient plus efficacement mis au service des peuples des pays en développement.

French English

.

Point sur les efforts et politiques des donneurs

A la Conférence internationale sur le financement du développement tenue à Monterrey en mars 2002, les membres du CAD se sont engagés à accroître leur APD afin d’assurer la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement et l’éradication de la pauvreté. Depuis lors, un certain nombre de membres ont annoncé des augmentations supplémentaires du budget qu’ils affectent à la coopération pour le développement. Si ces promesses se concrétisent, le rapport APD/RNB devrait selon les estimations passer, pour l’ensemble des membres du CAD, de 0.22 % en 2001 à 0.26 % en 2006. Sur le front de la cohérence des politiques, tous les membres du CAD, sans exception, ont pris des mesures pour donner suite à la Recommandation de 2001 sur le déliement de l’APD aux pays les moins avancés. Il est également rendu compte dans la présente section des efforts qu’ils ont déployés pour assurer la mise en œuvre de cette Recommandation et rehausser la cohérence de leurs politiques.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error