1887

Coopération pour le développement 2014

Mobiliser les ressources au service du développement durable

image of Coopération pour le développement 2014

Le rapport Coopération pour le développement (RCD) est un rapport annuel du Président du Comité d’aide au développement de l’OCDE qui présente des statistiques détaillées sur les programmes d’aide extérieure de chacun des membres, une analyse de ces programmes, ainsi qu’une description générale des évolutions et des questions qui font débat au sein de la communauté du développement.

Le rapport Coopération pour le développement 2014 : mobiliser les ressources au service du développement durable est le deuxième d'une trilogie (2013-15) en mettant un accent sur "la coopération mondiale du développement post-2015 : gerer l'interdépendence". Ce rapport met un accent sur les sources de financement disponibles aux pays en développement et propose des recommandations pour mobiliser emcpre d'autres ressources.

French English

.

Soutenir un système commercial juste et équitable

Au cours de l’histoire, les échanges ont contribué à transformer les économies en remodelant la répartition de la richesse et du pouvoir. Plus récemment, la fragmentation des chaînes de production a offert aux pays en développement la possibilité de prendre pied sur les marchés internationaux en se spécialisant dans des tâches spécifiques et des produits intermédiaires. Qui plus est, la communauté internationale a pris des mesures visant à rendre le système commercial international plus équitable et a élargi la composition de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour y accueillir la plupart des pays en développement, dont, dernièrement, le Yémen. À la Conférence ministérielle de l’OMC qui s’est tenue à Bali en décembre 2013, les ministres ont adopté plusieurs décisions qui accéléreront encore l’intégration des pays pauvres dans l’économie mondiale. L’Initiative Aide pour le commerce soutient ces avancées en aidant les pays en développement à analyser et mettre en œuvre les accords commerciaux, à procéder aux ajustements nécessaires, et à renforcer leurs capacités et leur infrastructure du côté de l’offre, afin de soutenir la concurrence sur la scène internationale.Ce chapitre présente un  Point de vue  de M. Roberto Azevêdo, Directeur général de l’OMC, selon lequel les possibilités offertes par les échanges sur le plan du développement ne sont pas pleinement exploitées.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error