1887

Coopération pour le développement 2014

Mobiliser les ressources au service du développement durable

image of Coopération pour le développement 2014

Le rapport Coopération pour le développement (RCD) est un rapport annuel du Président du Comité d’aide au développement de l’OCDE qui présente des statistiques détaillées sur les programmes d’aide extérieure de chacun des membres, une analyse de ces programmes, ainsi qu’une description générale des évolutions et des questions qui font débat au sein de la communauté du développement.

Le rapport Coopération pour le développement 2014 : mobiliser les ressources au service du développement durable est le deuxième d'une trilogie (2013-15) en mettant un accent sur "la coopération mondiale du développement post-2015 : gerer l'interdépendence". Ce rapport met un accent sur les sources de financement disponibles aux pays en développement et propose des recommandations pour mobiliser emcpre d'autres ressources.

French English

.

Renforcer la contribution de l'entrepreneuriat social au développement durable

L’entrepreneuriat social suscite de plus en plus d’intérêt à l’échelle mondiale, mais quelle réalité cette expression recouvre-t-elle exactement ? En quoi peut-il contribuer à réduire la pauvreté et à favoriser le développement humain ? Ce chapitre montre comment l’entreprise sociale peut créer de nouvelles sources de revenu, augmenter la productivité, diminuer la dépendance à l’égard de l’ aide  et permettre aux consommateurs économiquement faibles d’accéder aux produits et services nécessaires pour satisfaire leurs besoins essentiels. L’entreprise sociale ne constitue pas pour autant la panacée : créer une entreprise commercialement viable qui contribue au développement humain est une tâche complexe comportant un certain nombre de risques, qui sont aggravés par le manque de capital de démarrage et de politiques d’accompagnement. Une partie de ces risques et de ces limites pourrait être réduite grâce à des partenariats trans-sectoriels, l’instauration d’un environnement propice par les partenaires au développement, un cadre réglementaire réfléchi, et un suivi et une évaluation rigoureuses.Ce chapitre présente en outre le  Point de vue  de M. Muhammad Yunus, fondateur et Directeur général de la Grameen Bank, qui explique pourquoi un développement non durable est dénué de sens.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error