1887

Coopération pour le développement 2014

Mobiliser les ressources au service du développement durable

image of Coopération pour le développement 2014

Le rapport Coopération pour le développement (RCD) est un rapport annuel du Président du Comité d’aide au développement de l’OCDE qui présente des statistiques détaillées sur les programmes d’aide extérieure de chacun des membres, une analyse de ces programmes, ainsi qu’une description générale des évolutions et des questions qui font débat au sein de la communauté du développement.

Le rapport Coopération pour le développement 2014 : mobiliser les ressources au service du développement durable est le deuxième d'une trilogie (2013-15) en mettant un accent sur "la coopération mondiale du développement post-2015 : gerer l'interdépendence". Ce rapport met un accent sur les sources de financement disponibles aux pays en développement et propose des recommandations pour mobiliser emcpre d'autres ressources.

French English

.

Le potentiel grandissant des autres apports du secteur public à l'appui du développement

Le paysage du financement du développement a profondément évolué au cours des deux dernières décennies, marquées par un recul du poids relatif de l’aide publique au développement (APD) par rapport aux autres sources de financement extérieur accessibles à bon nombre de pays en développement. Depuis 2008, les  autres apports du secteur public  (c’est-à-dire les apports autres que l’APD) octroyés à des conditions proches de celles du marché et/ou à des fins commerciales par des organismes publics de pays membres du Comité d’aide au développement de l’OCDE et par des organisations multilatérales, représentent en moyenne un tiers du total des apports du secteur public destinés aux pays en développement. Ce chapitre décrit l’évolution récente de ces autres apports du secteur public, ainsi que les possibilités qu’ils offrent et leur impact sur le développement. Les institutions financières internationales sont les principaux apporteurs de financements concessionnels à l’appui du développement, lesquels représentaient près des deux‑tiers de leurs opérations en 2012, dont plus de 95 % dirigés vers des pays à revenu intermédiaire. Les crédits à l’exportation bénéficiant d’un soutien public, bien qu’ils aient une finalité commerciale, peuvent également contribuer au financement de grands projets dans les pays en développement. À l’heure où les pays en développement recherchent des ressources financières extérieures, ils méritent de retenir davantage l’attention.

French English

Tables

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error