1887

Coopération pour le développement 2014

Mobiliser les ressources au service du développement durable

image of Coopération pour le développement 2014

Le rapport Coopération pour le développement (RCD) est un rapport annuel du Président du Comité d’aide au développement de l’OCDE qui présente des statistiques détaillées sur les programmes d’aide extérieure de chacun des membres, une analyse de ces programmes, ainsi qu’une description générale des évolutions et des questions qui font débat au sein de la communauté du développement.

Le rapport Coopération pour le développement 2014 : mobiliser les ressources au service du développement durable est le deuxième d'une trilogie (2013-15) en mettant un accent sur "la coopération mondiale du développement post-2015 : gerer l'interdépendence". Ce rapport met un accent sur les sources de financement disponibles aux pays en développement et propose des recommandations pour mobiliser emcpre d'autres ressources.

French English

.

Financer la paix et la sécurité pour promouvoir le développement durable

Si l’importance fondamentale de la paix et de la sécurité pour le développement socio-économique est de plus en plus reconnue, ces biens publics mondiaux ne sont pas explicitement ciblés par les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Leur promotion dans le cadre de développement post-OMD nécessitera l’élaboration d’indicateurs de mesure et d’un dispositif mondial de financement. Ce chapitre analyse les enjeux que représentent ces deux objectifs, ainsi que les risques d’aléa moral liés à la sélection et au soutien d’activités en faveur de la paix et de la sécurité. Il examine les dispositifs collectifs pouvant être mis en place pour financer la sécurité et le développement, tels que des taxes mondiales et des  obligations pour la paix , et conclut que l’action menée dans ces deux domaines doit privilégier la prévention des conflits plutôt que chercher à mettre fin aux guerres en cours, car c’est dans ce dernier cas que les interventions sont les plus coûteuses et les plus risquées. Les acteurs traditionnels du développement devront à l’avenir impérativement s’engager davantage en faveur de la paix et de la sécurité, deux domaines trop importants pour rester dans la seule sphère de la politique de sécurité.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error