1887

Coopération pour le développement 2014

Mobiliser les ressources au service du développement durable

image of Coopération pour le développement 2014

Le rapport Coopération pour le développement (RCD) est un rapport annuel du Président du Comité d’aide au développement de l’OCDE qui présente des statistiques détaillées sur les programmes d’aide extérieure de chacun des membres, une analyse de ces programmes, ainsi qu’une description générale des évolutions et des questions qui font débat au sein de la communauté du développement.

Le rapport Coopération pour le développement 2014 : mobiliser les ressources au service du développement durable est le deuxième d'une trilogie (2013-15) en mettant un accent sur "la coopération mondiale du développement post-2015 : gerer l'interdépendence". Ce rapport met un accent sur les sources de financement disponibles aux pays en développement et propose des recommandations pour mobiliser emcpre d'autres ressources.

French English

.

Comment mieux mobiliser les ressources au service du développement durable

C’est un moment passionnant et motivant pour la communauté internationale : les détails du programme pour le développement de l’après-2015 commencent à se préciser. Tout porte à croire que la nouvelle approche sera beaucoup plus large que celle des Objectifs du millénaire pour le développement, s’appliquant à la fois aux pays développés et aux pays en développement, et incarnant de nouveaux concepts et façons d’appréhender le développement. Un programme aussi holistique et ambitieux aura besoin de moyens financiers à sa mesure. Ce premier chapitre du Rapport 2014 sur lacoopération pour le développement esquisse le contexte financier et donne un aperçu des nombreuses ressources qui, au-delà de l’aide publique au développement (APD), peuvent et devraient être drainées et affectées au financement du développement durable. Le monde doit maintenant relever le défi consistant à mobiliser ces ressources et à les mettre au service de la réalisation des objectifs mondiaux, tout en continuant d’apporter l’APD en priorité là où elle peut faire le plus la différence. L’OCDE s’emploie actuellement à élaborer de nouvelles mesures du financement du développement afin de prendre en considération ces changements majeurs survenus dans le paysage du financement du développement, et afin de créer des incitations à utiliser l’APD intelligemment de manière à mobiliser des ressources supplémentaires pour financer le développement durable.Ce chapitre présente en outre le point de vue de Yun Byung-se, ministre des Affaires étrangères de la République de Corée, sur la façon dont l’utilisation de l’APD par la Corée peut guider d’autres pays dans leur développement.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error