1887

Coopération pour le développement 2013

Mettre fin à la pauvreté

image of Coopération pour le développement 2013

Le rapport Coopération pour le développement (RCD) 2013 vise à fournir des pistes de réflexion sur la façon d'accomplir des progrès rapides et durables dans la lutte contre la pauvreté mondiale. Le monde est sur la bonne voie pour réaliser l'objectif du Millénaire pour le développement (OMD) de réduire de moitié la proportion de la population dont le revenu est inférieur à 1,25 dollars par jour. Nous sommes néanmoins loin de réaliser l'objectif global d'éradication de l'extrême pauvreté et de la faim. Nous avons tiré des enseignements sur les moyens efficaces permettant de réduire la pauvreté. Néanmoins, "arriver à zéro" demeure un défi face aux grandes difficultés pour toucher ceux en proie à une extrême pauvreté.

Ce rapport sur l’aide au développement porte principalement sur les plus démunis et décrit concrètement : la nature et les dimensions de la pauvreté aujourd'hui ; ce que peut apporter la coopération au développement, soutenue par des partenariats mondiaux, dans la lutte contre la pauvreté ; les statistiques sur l'aide au développement. Le RCD 2013 porte principalement sur les expériences positives des pays en mettant en avant les politiques et approches ayant fonctionné.

French English

.

Comment en finir avec la pauvreté chronique ?

Je tiens à remercier Amanda Lenhardt, Amdissa Teshome, Bob Baulch, Felix Tete, Karori Singh, Lucia Dacorta, Lucy Scott, Nicola Phillips, Prakash Karn et Tim Mahoney pour leurs observations sur l’avant-projet de chapitre. J’en assume bien entendu l’entière responsabilité.Près d’un demi-milliard de personnes dans le monde sont en situation de pauvreté chronique. Les personnes chroniquement pauvres sont prises au piège de l'extrême pauvreté, qui perdure pendant de nombreuses années et même sur plusieurs générations. Les décideurs déterminés à en finir avec la pauvreté doivent concevoir des politiques qui non seulement sortent les individus de la pauvreté et de la vulnérabilité, mais aussi les empêchent d’y basculer de nouveau, et qui traitent les causes de la pauvreté chronique. Cela suppose de porter une attention particulière à la proportion élevée de pauvres chroniques qui vivent dans des États fragiles. Les gouvernements qui souhaitent venir à bout de la pauvreté chronique doivent mettre en place des politiques de protection sociale assurant un revenu minimum aux personnes chroniquement pauvres – comme des garanties d’emploi, des dispositifs d’aide sociale, des transferts sous conditions, des pensions, des allocations pour enfant à charge et des allocations d’invalidité, etc. Ils doivent également procéder à une réorientation en profondeur et à une nouvelle hiérarchisation des priorités des politiques et programmes – en particulier dans les secteurs de l’agriculture, l’éducation, l’énergie et l’emploi. Par ailleurs, ils doivent clairement distinguer entre les politiques destinées à prévenir l’appauvrissement, celles visant à aider les individus à s’affranchir de la pauvreté et celles dont le but est d’en traiter les causes profondes. La définition d’un objectif pour chacun de ces axes de travail permettrait d’améliorer la qualité des politiques mises en œuvre. Quels pourraient être ces objectifs ?Objectif 1 : renforcer et soutenir les moyens permettant d’échapper à la pauvreté jusqu’à ce que l’extrême pauvreté soit pratiquement éliminée.Objectif 2 : réduire à zéro l’appauvrissement.Objectif 3 : réformer les institutions et éliminer la discrimination sociale (dont la discrimination liée au sexe), les normes et les inégalités qui maintiennent les individus dans la pauvreté.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error