1887

Coopération pour le développement 2012

Comment intégrer durabilité et développement

image of Coopération pour le développement 2012

Le rapport Coopération pour le développement de l’OCDE est le document clé annuel de référence pour des statistiques et des analyses sur les tendances de l’aide internationale. Cette édition 2012 vise à fournir des pistes de réflexion sur la façon d’aborder les défis actuels du développement durable, en se focalisant sur la participation et la bonne gouvernance afin d’assurer que nos ressources limitées soient équitablement réparties, aujourd'hui comme demain.

Le partage des ressources limitées  entre un nombre croissant de personnes – et de consommateurs - représente un défi crucial. C'est dans cet esprit que J. Brian Atwood, Président du Comité d'aide au développement (CAD), a invité plusieurs personnalités intellectuelles, leaders dans le domaine des défis du développement durable et participatif, à contribuer à ce rapport.

French English, German

.

Vaincre la malédiction des ressources en minéraux et combustibles au Ghana

Dans nombre de pays, la richesse en pétrole, gaz, diamants, or et autres minéraux peut représenter une malédiction plutôt qu’un bienfait. Une mauvaise gestion de cette richesse peut entraîner des performances économiques médiocres, une croissance faible et déséquilibrée, de la pauvreté, des conflits, des atteintes à l’environnement, et des régimes de gouvernement inefficaces ou autoritaires. Dans le présent chapitre, les auteurs soutiennent que la malédiction des ressources n’est toutefois pas inéluctable. Ils décrivent de façon circonstanciée comment la coopération entre la Norvège (pays qui possède quatre décennies d’expérience de la gestion de vastes réserves pétrolières) et le Ghana aide ce pays d’Afrique à gérer son pétrole au bénéfice de la population dans son ensemble. S’inspirant du programme norvégien  Pétrole pour le développement  et de ses principes de bonne gouvernance, le Ghana s’emploie sans relâche à assurer une gestion économiquement, écologiquement et socialement responsable de ses ressources pétrolières. Le gouvernement ghanéen s’attache en priorité à élaborer et améliorer la législation qui s’y rapporte, à créer des institutions et à les développer, ainsi qu’à renforcer les compétences. Des accords de jumelage entre des institutions du secteur public au Ghana et leurs homologues en Norvège ont permis de préserver la continuité et la durabilité, et de mettre en œuvre une approche globale. Grâce à l’accent mis sur les principes de transparence, de reddition de comptes et de lutte contre la corruption, les enseignements pratiques qui ressortent de cette expérience peuvent se révéler utiles pour d’autres pays.

French English, German

Tables

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error