Table of Contents

  • Le présent ouvrage est la cinquième édition du Panorama de la société, recueil d’indicateurs sociaux que publie l’OCDE tous les deux ans. Il s’efforce de répondre à la demande croissante de données quantitatives sur le bien-être social et ses tendances. Un certain nombre d’indicateurs qui figuraient dans les éditions de 2001, 2003, 2005 et 2006 ont été mis à jour, et de nouveaux indicateurs tels que la taille, l’état de santé perçu, les comportements à risque chez les jeunes et le harcèlement scolaire ont été introduits. Au chapitre des nouveautés, la publication présente une nouvelle série d’indicateurs sociaux phares donnant un aperçu global du bien-être social et de ses tendances. Elle contient également un guide qui éclairera le lecteur sur la structure des indicateurs sociaux de l’OCDE, ainsi qu’un chapitre spécial sur le temps de loisirs dans les pays de l’OCDE.

  • Dans les années 70 et 80, la compilation des indicateurs sociaux était motivée par le souci de disposer d’un outil plus performant que les indicateurs traditionnels des revenus marchands pour évaluer les conditions de vie et les conditions de travail. Aujourd’hui, les éditions du Panorama de la société fournissent d’abondantes informations sur la situation sociale des pays de l’OCDE et sur les mesures mises en oeuvre pour l’améliorer. Cette profusion a néanmoins un prix : un survol rapide de la publication ne permet guère au lecteur de se faire une idée concise de la situation sociale comparée des différents pays et de son évolution dans le temps.

  • En raison de la satisfaction directe qu’elles procurent, la quantité et la qualité du temps de loisirs sont une composante importante du bien-être des personnes. De plus, les loisirs, selon la manière dont on les occupe, contribuent dans une mesure significative à la santé physique et mentale. Les loisirs participent également au bien-être de personnes autres que celle qui en profite directement. Les activités de loisirs auxquelles prend part un individu profitent à son entourage par une multitude de biais, notamment à travers l’amélioration des relations interpersonnelles et de la vie familiale, et via la création de réseaux de capital social (tout au moins pour certains types de loisirs partagés). À ce titre, l’investigation des tendances du temps de loisirs dans les pays de l’OCDE est parfaitement justifiée et représente une composante importante du travail de veille sociale.

  • Panorama de la société 2009 s’emploie à apporter des éléments de réponse à deux questions : ? En comparaison de leurs performances passées et des résultats des autres pays de l’OCDE, quels progrès ont accompli les différents pays sur le plan du développement social? ? Dans quelle mesure les actions engagées par la société pour promouvoir le développement social ont-elles été efficaces?