Table of Contents

  • Ce chapitre récapitule les principaux résultats des études de la série Bébés et employeurs, consacrées aux politiques qui visent à faciliter l’articulation entre travail et vie de famille dans les pays de l’OCDE. Il présente les principales problématiques inhérentes aux objectifs et approches des politiques publiques ainsi que les différences observées entre les pays de ce point de vue, avant de donner un aperçu concis des tendances de la fécondité et de la situation des parents au regard du marché du travail. Le chapitre se conclut par un examen des principales recommandations issues des différentes études, basées sur l’analyse des régimes d’imposition et de prestations, des régimes de congé, des dispositifs d’accueil des enfants et de garde en dehors des heures de classe et des pratiques sur le lieu de travail qui influencent le comportement des familles.

  • Ce chapitre compare les indicateurs démographiques, familiaux et sociaux, des pays de l’OCDE et décrit l’évolution des schémas concernant la formation des familles, la fécondité et ses relations avec les tendances de l’emploi, ainsi que la fécondité désirée.

  • Ce chapitre est consacré aux tendances de l’emploi parental dans les pays de l’OCDE. La présence d’enfants dans le foyer a peu d’incidence sur le nombre d’heures de travail effectuées par les pères, mais peut profondément affecter le comportement des mères vis-à-vis de l’emploi. De manière générale, les mères ont renforcé leurs liens avec le marché du travail au cours des dernières décennies, mais les configurations en matière d’emploi sont très hétérogènes d’un pays à l’autre. Après avoir examiné les tendances de l’emploi et l’influence de l’âge et du nombre des enfants sur le travail des mères, ce chapitre aborde la question des écarts de salaire et de contribution au revenu familial entre les hommes et les femmes, pour s’intéresser ensuite à la situation des familles sans emploi et au problème connexe de la pauvreté familiale.

  • Ce chapitre examine les principales caractéristiques des régimes d’imposition et de prestations des pays de l’OCDE, et le soutien qu’ils apportent aux familles avec enfants. Il fait d’abord le point sur les dépenses consacrées aux prestations familiales et sur la manière dont elles facilitent l’articulation entre travail et vie de famille et évalue le degré de ciblage des aides publiques sur les groupes à faible revenu. Il indique ensuite en quoi les régimes d’imposition et de prestations modifient les incitations financières en faveur du travail pour les seconds apporteurs de revenu potentiels dans les couples, et en quoi elles affectent la répartition du travail rémunéré entre les conjoints. Le chapitre examine également les incitations financières au travail adressées par ces régimes aux parents isolés. Il montre enfin que les diverses approches adoptées par les pays de l’OCDE à l’égard des parents isolés contribuent à l’existence de différences marquées dans le degré de dépendance de ces familles vis-à-vis des prestations.

  • Ce chapitre examine les dispositions en vigueur dans les pays de l’OCDE en matière de congé pour enfant. Il présente dans un premier temps les différents programmes existants, puis analyse leurs effets à la lumière de différents objectifs de la politique publique tels que l’amélioration du développement de l’enfant, l’augmentation de l’offre de main-d’oeuvre et la promotion de l’équité hommes-femmes.

  • Ce chapitre étudie les services publics d’accueil des enfants et d’éducation des jeunes enfants et la question de la garde en dehors des heures scolaires. Il décrit l’évolution des politiques publiques et les moteurs actuels de l’investissement public dans la garde des enfants. Ensuite, il dresse le panorama des aides publiques formelles à la garde des enfants et à l’éducation des jeunes enfants, y compris des mécanismes de financement, et examine l’offre de services à la petite enfance dans les pays de l’OCDE avant d’analyser différentes dimensions de la qualité et les services de garde en dehors des heures scolaires. Avant de conclure, ce chapitre étudie les tarifs appliqués aux parents pour la garde de leurs enfants et la question de savoir si le travail est encore rémunérateur une fois déduit le coût de la garde des enfants.

  • Les horaires de travail sont un facteur déterminant pour les personnes qui cherchent à concilier vie professionnelle et vie familiale. Ils varient considérablement d’un pays à l’autre, mais aussi au sein d’un même pays, l’accès aux divers types de mesures d’aménagement du travail variant selon les différents types de travailleurs. La première section de ce chapitre fait apparaître les différences qui existent entre les pays en termes d’heures de travail habituelles et documente les différences entre les politiques nationales sur le temps de travail hebdomadaire, les congés annuels rémunérés et les conditions du travail à temps partiel. Les sections suivantes montrent l’intérêt que peuvent avoir les entreprises à instaurer des conditions de travail favorables à la famille, certaines pratiques (par ex. travail à temps partiel, horaires variables) étant plus courantes que d’autres (par ex. télétravail, aide à la garde des enfants). Le chapitre se conclut par l’étude des diverses démarches adoptées par les pouvoirs publics pour favoriser la diffusion dans les entreprises des pratiques favorables à la famille, qui vont de mesures visant à inciter les employeurs à introduire dans l’entreprise davantage de dispositifs favorables à la famille aux mesures devant permettre que tous les travailleurs aient accès à ce type de dispositifs au travail.