1887

Politiques agricoles : suivi et évaluation 2019

image of Politiques agricoles : suivi et évaluation 2019

Ce rapport annuel suit et évalue l’évolution des politiques agricoles à travers les six continents et inclut tous les 36 pays de l’OCDE, les cinq états de l’Union européenne qui ne sont pas membres de l’OCDE, et 12 économies émergentes. Ce rapport annuel est une source unique d’information sur le soutien actuel à l’agriculture et utilise un système cohérent de mesure et de classification du soutien agricole – les estimations du soutien aux producteurs et aux consommateurs (ESP et ESC), l’estimation au soutien aux services d’intérêt général (ESSG), et les indicateurs connexes – qui offrent une bonne compréhension des politiques agricoles dont la complexité va croissant et servent de base à leur suivi et à leur évaluation. La version complète des chapitres par pays ainsi que l’annexe statistique, qui contient des tableaux détaillés des indicateurs de soutien à l’agriculture ne sont disponibles que sous leur forme électronique sur le site des publications.

French English

.

Chine

Après deux décennies de croissance progressive, le niveau de soutien accordé aux producteurs agricoles en République populaire de Chine (ci-après la Chine) se stabilise ces dernières années, la part du soutien dans les recettes agricoles brutes (ESP %) fluctuant entre 14 et 16 % au cours de la période 2016-18. Cette situation tient aux réformes menées concernant les systèmes d’intervention sur les marchés du soja, du colza, du coton et du maïs, ainsi que le système de prix d’achat minimums du blé et du riz. La dépréciation nominale du CNY par rapport à l’USD entre 2014 et 2017, qui faisait suite à une longue période d’appréciation progressive, a eu des effets sur l’évolution de l’écart entre les prix et a donc contribué à stabiliser le niveau du soutien des prix du marché (SPM) ces dernières années. Les paiements au titre de la superficie cultivée augmentent régulièrement depuis 2014, suite aux réformes récentes, mais le SPM, qui découle à la fois de mesures internes de soutien des prix et de mesures aux frontières visant les importations, continue de représenter la majeure partie du soutien total. Le niveau du SPM varie d’un produit importé à l’autre, tandis que les prix des produits exportés ne font l’objet d’aucun soutien.

French English

Tables

Graphs

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error