1887

Politiques agricoles des pays de l'OCDE 2009

Suivi et évaluation

image of Politiques agricoles des pays de l'OCDE 2009
Ce rapport constitue une source unique d’estimations récentes du soutien à l’agriculture et fournit un panorama du soutien à l’agriculture dans la zone de l’OCDE, complété par des chapitres sur l’évolution des politiques agricoles dans chaque pays de l’OCDE. Le soutien global accordé aux agriculteurs des pays de l’OCDE est en baisse. Ce rapport montre que la baisse du soutien a été en grande partie due à un resserrement de l’écart entre les prix des produits agricoles sur les marchés nationaux et sur les marchés mondiaux.

Ce rapport porte également sur l’impact des crises financière et économique actuelles sur le secteur agricole ainsi que sur les réponses apportées par les pouvoirs publics. L’agriculture devrait  mieux s’en sortir que nombre d’autres secteurs. Elle est moins exposée financièrement, la demande pour ses produits est moins sensible aux baisses de revenu et les politiques de soutien en place dans bon nombre de pays peuvent atténuer l’impact de la crise. Les pouvoirs publics font face à une situation budgétaire plus tendue, ce qui suscitera probablement la révision des politiques de soutien, y compris en matière agricole.

La loi agricole de 2008 des États-Unis, le «Bilan de santé» de la politique agricole commune et l’accord-cadre Cultivons l’avenir au Canada sont également passés en revue dans ce rapport. Une section spéciale traite de l’évolution des politiques agro-environnementales des pays de l’OCDE.

French English, German

.

Nouvelle-Zélande

Évaluation de l’évolution des politiques

● Dans l’ensemble, des progrès substantiels ont été accomplis depuis 1986-88 en ce qui concerne la suppression des politiques faussant la production et les échanges. Le niveau de soutien aux producteurs est actuellement le plus faible des pays de l’OCDE, la plupart des prix intérieurs et des prix à la frontière sont alignés, et les paiements accordés le sont uniquement au titre de la lutte contre les ravageurs ou de l’aide d’urgence en cas de catastrophes climatiques et naturelles de grande ampleur auxquelles les assurances privées n’ont pas les moyens de faire face.

● Les réformes des offices publics de producteurs et de commercialisation ont entraîné la déréglementation de quasiment tous les secteurs. Les exportations de produits laitiers ont été réglementées sur certains marchés où les pays ont imposé des restrictions aux importations. Un programme de réforme a cependant été élaboré en 2007 qui prévoit la levée de toutes les restrictions résiduelles sur l’exportation de ces produits laitiers d’ici à la fin de 2010 (celles appliquées aux marchés réglementés étant levées à compter de 2007). Le kiwi fait exception à cette déréglementation, des droits légaux sur les exportations de ces fruits ayant été accordés à un exportateur désigné. Les réformes devraient se poursuivre dans les autres secteurs.

● Des travaux visant à améliorer la gestion durable des ressources biologiques et naturelles ont été engagés pour mettre en place des cadres nationaux régissant la qualité et l’allocation des terres et de l’eau. Un examen de grande ampleur de la loi de gestion des ressources est en cours, qui porte sur l’ensemble de l’économie. Les travaux destinés à définir de nouvelles approches commerciales pour remédier aux problèmes relatifs à la qualité et à la quantité d’eau offrent l’occasion de promouvoir le développement écologiquement viable.

French English, German

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error