1887

Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2009

image of Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2009
Cette quinzième édition des Perspectives agricoles présente les perspectives axées sur l'évolution des produits agricoles pour la période 2009-2018. Elle analyse les tendances des marchés mondiaux pour les principaux produits agricoles ainsi que pour les biocarburants.



Cette édition des Perspectives a été préparée au cours d’une période de bouleversements des marchés financiers sans précédent et de perspectives pour l’économie mondiale se détériorant rapidement. En raison de l’évolution très rapide des conditions macroéconomiques, ce rapport complète les projections du scénario de référence par une analyse des perspectives de PIB de court terme révisées assorties de différents rythmes de reprise. Les scénarios de PIB plus faibles entraineraient une baisse des prix des produits moitié moins importante pour les produits végétaux et les biocarburants que pour les produits animaux. Une analyse d’incidence du prix hautement incertain du pétrole brut met l’accent sur l’importance des liens entre prix énergétiques et prix agricoles. Les Perspectives rendent compte également, à l’aide d’une enquête auprès de différent acteurs de la chaine agro-alimentaire, des impacts actuels de la crise économique mondiale et des contraintes sur le marché du crédit.

La sécurité alimentaire et la capacité du secteur agricole à satisfaire l’augmentation de la demande en denrées alimentaires restent des préoccupations politiques internationales de grande priorité. Ce rapport donne un bref aperçu des facteurs essentiels tels que la disponibilité des terres, les gains de productivité, l’utilisation de l’eau et le changement climatique, et donne à penser que la production agricole pourrait être améliorée de manière significative, si suffisamment d’investissements en recherche, infrastructure et changement technologique, notamment dans les pays en développement étaient opérés.

French English, Spanish

.

L'agriculture peut-elle répondre à la demande croissante de produits alimentaires ?

La communauté internationale s’intéresse aujourd’hui, comme jamais auparavant, à la question de la sécurité alimentaire. On ne peut guère s’en étonner, si l’on considère qu’en 2008, un total de 963 millions de personnes – soit près de 15 % de la population mondiale – souffrait de malnutrition. Le Rapport 2008 de la Banque mondiale sur le développement dans le monde a ranimé l’intérêt porté à ce problème en préconisant d’investir davantage, au bénéfice de l’agriculture, dans les pays en développement afin de pouvoir atteindre l’objectif fixé pour 2015, à savoir : réduire de moitié la proportion de la population vivant dans une extrême pauvreté et souffrant de la faim. Une conférence de la FAO a souligné en 2008 que la sécurité alimentaire constituait l’un des défis les plus importants de ce siècle, en insistant sur la nécessité d’investir davantage dans l’agriculture et d’en accroître la productivité. Lors du Sommet du G8 qui s’est tenu en 2008 au Japon, les ministres de l’Agriculture ont été invités à formuler des propositions concrètes concernant la sécurité alimentaire dans le monde ; par ailleurs, une Équipe spéciale des Nations Unies sur la sécurité alimentaire mondiale a été mise en place afin de promouvoir une approche commune pour les aides d’urgence et la reprise des investissements dans le secteur de l’agriculture.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error