1887

Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2009

image of Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2009
Cette quinzième édition des Perspectives agricoles présente les perspectives axées sur l'évolution des produits agricoles pour la période 2009-2018. Elle analyse les tendances des marchés mondiaux pour les principaux produits agricoles ainsi que pour les biocarburants.



Cette édition des Perspectives a été préparée au cours d’une période de bouleversements des marchés financiers sans précédent et de perspectives pour l’économie mondiale se détériorant rapidement. En raison de l’évolution très rapide des conditions macroéconomiques, ce rapport complète les projections du scénario de référence par une analyse des perspectives de PIB de court terme révisées assorties de différents rythmes de reprise. Les scénarios de PIB plus faibles entraineraient une baisse des prix des produits moitié moins importante pour les produits végétaux et les biocarburants que pour les produits animaux. Une analyse d’incidence du prix hautement incertain du pétrole brut met l’accent sur l’importance des liens entre prix énergétiques et prix agricoles. Les Perspectives rendent compte également, à l’aide d’une enquête auprès de différent acteurs de la chaine agro-alimentaire, des impacts actuels de la crise économique mondiale et des contraintes sur le marché du crédit.

La sécurité alimentaire et la capacité du secteur agricole à satisfaire l’augmentation de la demande en denrées alimentaires restent des préoccupations politiques internationales de grande priorité. Ce rapport donne un bref aperçu des facteurs essentiels tels que la disponibilité des terres, les gains de productivité, l’utilisation de l’eau et le changement climatique, et donne à penser que la production agricole pourrait être améliorée de manière significative, si suffisamment d’investissements en recherche, infrastructure et changement technologique, notamment dans les pays en développement étaient opérés.

French English, Spanish

.

Céréales

L’année 2008 a été exceptionnellement agitée pour les marchés céréaliers. Les prix ont atteint des niveaux historiques en termes nominaux avant de s’effondrer. Les prix du blé, après une montée en flèche, ont culminé en mars, ceux du riz en mai tandis que ceux du maïs ont continué leur progression fulgurante jusqu’en juin. Les prix élevés des céréales ont encouragé les agriculteurs à accroître les superficies cultivées, ce qui, associé à des conditions météorologiques favorables dans de nombreuses grandes régions de production, a stimulé la production céréalière mondiale jusqu’à un niveau record. L’augmentation des productions végétales n’est cependant pas la seule cause du recul des prix mondiaux. Suite à la crise financière des États-Unis et au ralentissement économique généralisé, les prix du pétrole brut ont chuté après avoir culminé en juillet. La baisse des prix de l’énergie a contribué au ralentissement, plus fort que prévu, de la production des biocarburants et, par voie de conséquence, de la demande de matières premières, notamment du maïs destiné à la production d’éthanol aux États-Unis. La chute des prix du pétrole brut a fortement influé sur le prix du maïs (et du blé) que les producteurs d’éthanol étaient prêts à payer. Simultanément, le dollar a commencé à rebondir par rapport aux principales monnaies, renforçant la pression à la baisse sur les prix, particulièrement sur les prix à l’exportation du blé et des céréales secondaires. Fin 2008, l’accumulation de ces facteurs macroéconomiques avait pris une ampleur considérable, conditionnant les prix de quasiment tous les produits de base, céréales incluses. L’important ralentissement de l’économie mondiale et la pénurie internationale de crédit ont poussé investisseurs et spéculateurs à fuir les marchés des produits de base, accentuant probablement la pression à la baisse sur les prix, en particulier sur les marchés du blé et du maïs. Par ailleurs, les prix du riz sont restés sous l’influence des mesures prises par les pouvoirs publics dans les grands pays exportateurs.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error