1887

Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2007

image of Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2007

Cette treizième édition des Perspectives agricoles annuelles, qui est la troisième préparée conjointement avec la FAO, présente une évaluation des perspectives des marchés agricoles établies d’après les projections à l’horizon 2016 de la production, de la consommation, des échanges, des stocks et des prix des produits agricoles de base de la zone tempérée essentiellement. Ces projections reposent sur un certain nombre d’hypothèses concernant les conditions macro-économiques mondiales, la croissance démographique, les politiques agricoles et commerciales nationales, les technologies de production, et les conditions météorologiques. Ce rapport montre comment les évolutions économiques et les politiques gouvernementales influent sur ces marchés, et met en évidence certains risques et incertitudes susceptibles d'infléchir les perspectives des marchés. Outre les pays de l’OCDE, les projections présentées dans ce rapport couvrent un grand nombre d’autres pays et régions, notamment les géants agricoles que sont l’Inde, la Chine, le Brésil et la Russie, ainsi que l’Argentine, l’Afrique du Sud et plusieurs pays parmi les moins avancés.

French Spanish, English

.

Sucre

Les cours mondiaux du sucre ont fait preuve d’une grande instabilité en 2005/06, et ils ont atteint leur niveau le plus élevé depuis 25 ans au début de 2006. En progression constante depuis 2003, les prix mondiaux sont montés en flèche à la fin de 2005 et au début de 2006, sous la pression d’une contraction des disponibilités et d’une convergence croissante entre les cours internationaux du sucre et ceux du pétrole, puis ils sont retombés et ont ensuite régulièrement baissé jusqu’à la fin de l’année à mesure que le déficit de l’offre mondiale se résorbait. Pour 2006/07, le bilan mondial, auparavant déficitaire, laisse désormais apparaître un solde largement excédentaire, la production des pays exportateurs comme des pays importateurs ayant réagi à la hausse des prix au cours de la campagne précédente. D’après les prévisions, les prix mondiaux du sucre brut baisseraient de près de 27 % pour s’établir à 11.5 cents/livre (253.5 USD/t) en 2006/07, en raison de l’abondance des disponibilités, de l’augmentation des stocks et de l’apparition d’un excédent sur le marché mondial. La marge sur le sucre blanc était encore ferme à la fin de 2006 du fait de la contraction de l’offre consécutive à la réforme de la politique sucrière de l’UE et à la baisse des exportations qui en a résulté, privant ainsi le marché mondial de grandes quantités de sucre raffiné de qualité supérieure. En conséquence, si les prévisions font état de prix en baisse pour le sucre blanc en 2006/07, le recul devrait être moins rapide que pour le sucre brut, étant donné le temps qu’il faudra au marché pour combler le vide laissé par le retrait de l’UE.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error