La réforme de la politique agricole et l'économie rurale dans les pays de l'OCDE

Le développement socio-économique des zones rurales occupe désormais une place significative dans l'élaboration des politiques agricoles des pays de l'OCDE. Pourtant, il n'existe toujours pas d'analyse approfondie des relations réciproques existant entre le secteur agricole et l'économie rurale. Quelles conséquences les changements structurels à l'oeuvre dans l'agriculture ont-ils pour le monde rural ? Quel rôle doivent jouer les politiques agricoles ? Autant de questions fondamentales auxquelles entend répondre cette étude composée d'un rapport principal et d'études de cas consacrées au Canada, à la France, à la Grèce, au Japon, à la Norvège, à la Nouvelle-Zélande et à la Suisse. Les politiques classiques de soutien à l'agriculture sont de moins en moins performantes pour faire face aux objectifs de développement rural, c'est l'une des conclusions essentielles de ce rapport. La réforme des politiques agricoles peut cependant améliorer la contribution du secteur agro-alimentaire au développement viable des économies rurales, même si les effets positifs ne sont pas immédiats. La compétitivité des zones rurales aurait tout à gagner d'une approche cohérente, bien coordonnée et bien ciblée visant à diversifier les activités, promouvoir des produits régionaux de qualité, donner des informations aux producteurs, accorder des paiements directs et assurer la fourniture de biens d'intérêt collectif. Un défi majeur pour les décideurs sera de trouver un équilibre entre les préoccupations sociales et environnementales dans les zones rurales et la nécessité de renforcer l'efficience économique de ces dernières.

French English