1887

La certification dans les secteurs halieutique et aquacole

image of La certification dans les secteurs halieutique et aquacole

Les préoccupations concernant la durabilité et l'efficacité de la gestion des pêches de la part du public ont donné lieu à la demande des ONG, des détaillants et les consommateurs l'assurance que les aliments qu'ils achètent a été d'une production durable. Cela a conduit à un certain nombre d'entités privées qui ont répondu à cette demande en mettant en place les éco-labels et systèmes de certification qui prétendent fournir des informations crédibles pour le consommateur. Ces étiquettes ont l'intention de servir l'intérêt des pêcheurs et les transformateurs qui ont besoin de transmettre des informations positives pour le consommateur à maintenir leurs marchés, et de servir les consommateurs en fournissant des informations disponibles ailleurs pas.

Ce rapport considère la tendance croissante des besoins en information pour les produits de la mer en général, et en particulier aux caractéristiques de durabilité des pêches de capture distinctes sauvages et de l'aquaculture. Ce travail se réfère principalement aux systèmes de certification privés axés sur qui sont devenus une caractéristique ancrée sur le marché pour les éco-labels dans les pêcheries et l'aquaculture. Le rapport met l'accent sur ​​l'éco-étiquetage privé et analyse les aspects économiques des systèmes de certification, discute des principaux enjeux à l'interface entre les pouvoirs publics, les systèmes d'étiquetage privés, les exploitants et les consommateurs. Enfin, les principales conclusions et les messages aux décideurs sont adressées.

French English

.

Certification privée : principaux enjeux

Ce chapitre se concentre sur l’éco-étiquetage privé. Il présente les structures incitatives qui motivent les différents acteurs du marché de la certification et décrit les facteurs influençant ces relations. Le rôle de la participation publique est une question centrale dans la mesure où objectifs publics et privés se recoupent. Certains pays estiment que les écolabels privés n’ont guère de rapport avec l’action publique et doivent rester une aide au choix des consommateurs sur le marché. Pour d’autres, les labels peuvent aider les secteurs halieutiques nationaux qui rencontrent des difficultés de commercialisation et, par conséquent, il convient de maximiser tout avantage potentiel. Lorsque les objectifs publics diffèrent de ceux des labels privés, influencer le contenu et le fonctionnement d’un système d’éco-étiquetage peut accroître les avantages pour la société. Dans l’idéal, les autorités tireront parti de toute interaction positive entre le public et le privé en vue de faire progresser la durabilité. Les exigences du marché telles que l’éco-étiquetage privé deviennent de plus en plus problématiques pour les pays en développement. C’est pourquoi ce chapitre résume aussi les discussions en cours sur la certification privée et sur sa compatibilité avec le développement, en particulier pour ce qui est de l’accès au marché.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error