1887

Gestion des risques dans l'agriculture

Une approche holistique

image of Gestion des risques dans l'agriculture
Les sources de risques sont nombreuses et diversifiées ; elles vont des événements climatiques et météorologiques aux maladies animales ; des variations du prix des produits agricoles à celles du prix des engrais et autres intrants ; mais aussi des incertitudes financières aux risques créés par les politiques publiques et les réglementations. Les perturbations récentes observées sur les marchés internationaux des produits agricoles, couplées avec les inquiétudes croissantes en matière de changement climatique, ont conféré un rôle central à la gestion du risque dans le débat sur les politiques agricoles.

Cette publication analyse les caractéristiques et l’ampleur des politiques liées au risque ainsi que ce que nous savons sur le nombre des risques agricoles. Elle examine également les instruments qui existent sur ou en dehors de l’exploitation pour gérer le risque agricole et comment l’approche holistique aide à comprendre le rôle des pouvoirs publics.

French English

.

Panorama des mesures gouvernementales ayant un lien avec le risque

Toutes les mesures de politique agricole ont un impact sur le risque1. Toutefois, certaines d’entre elles sont conçues spécifiquement pour réduire la variabilité des prix, des rendements ou des revenus, ou pour lisser la consommation, et donc d'aider les agriculteurs à gérer leurs risques, soit parce qu’elles préviennent ou réduisent la survenue du risque (réduction des risques), soit parce qu’elles limitent les effets du risque sur le revenu (atténuation des risques) ou sur la consommation (adaptation aux risques). Parmi les mesures de réduction des risques, on peut par exemple citer des mesures prophylactiques telles que la vaccination, qui vise à limiter la survenue et la propagation des maladies animales, et à empêcher ainsi, ou réduire, des pertes potentielles de recettes tirées du cheptel. Les mesures de soutien des prix du marché (SPM), qui stabilisent les prix du marché intérieur, réduisent aussi le risque lié aux prix sur le marché intérieur. L’atténuation des risques et l’adaptation aux risques peuvent passer par des mécanismes existants (a priori) tels que les dispositifs d’assurance ou les programmes de stabilisation du revenu, ou des interventions a posteriori telles que les aides ad hoc destinées à compenser les pertes de revenu.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error