Améliorer les performances environnementales de l'agriculture

Choix de mesures et approches par le marché

L’agriculture a des effets considérables sur l’environnement, notamment sur l’utilisation des terres, la qualité des sols et de l’eau, la diversité biologique et les paysages. Ces effets constituent une préoccupation publique croissante dans les pays de l’OCDE. Le défi est celui de donner des moyens à l’agriculture pour produire efficacement et de manière rentable des aliments sains et en quantité suffisante pour satisfaire une demande mondiale croissante sans pour autant dégrader l’environnement et les ressources naturelles. Les politiques agricoles octroient souvent des niveaux importants de soutien lié à la production qui ont accru la production de produits agricoles mais les résultats en matière d’environnement ont été inégaux. La réforme des politiques agricoles et la libéralisation des échanges ont commencé à modifier les signaux transmis aux producteurs agricoles et à induire des changements dans les techniques de production qui contribueront à améliorer les effets bénéfiques de l’agriculture sur l’environnement et à réduire les effets néfastes. Malgré quelque amélioration des performances environnementales de l’agriculture au cours de la dernière décennie, il y a encore beaucoup de possibilités d’amélioration et il convient de faire davantage encore. Selon quels principes les mesures de politique doivent-elles être établies ? Qui doit payer ou être payé pour garantir la qualité de l’environnement ? Quand des approches par le marché doivent-elles être mobilisées pour faire payer et rémunérer la qualité environnementale ? Et quand des actions des pouvoirs publiques sont-elles nécessaires ? Ce rapport met en lumière ces questions et propose des critères et des lignes directrices pour mieux concevoir, mettre en œuvre, suivre et évaluer les mesures de politique visant à traiter des problèmes environnementaux liés à l’agriculture.

French English