Panorama des régions de l'OCDE 2013
Hide / Show Abstract

Panorama des régions de l'OCDE 2013

Cette cinquième édition du Panorama des régions de l'OCDE présente la contribution des régions et des villes à la croissance nationale et au bien-être des sociétés. Elle intègre les dernières données disponibles, région par région, en permettant d’examiner un large spectre de politiques et de tendances et d'identifier les régions les plus compétitives ou celles plus en retard dans leur pays. Le rapport couvre les 34 pays membres de l'OCDE et, si les données sont disponibles, l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, la Colombie, la Fédération de Russie et l’Inde.

Les nouveautés de cette édition:
• Des indicateurs qui permettent d‘identifier comment peut être renforcée la contribution des régions au développement national et au bien-être
• Un chapitre spécial portant sur le rôle des zones métropolitaines de l'OCDE dans le développement de leur pays
• Les tendances récentes de l'investissement public, des revenus et de la dette des administrations infranationales

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/reg_glance-2013-fr/00/01/index.html
  • WEB
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/0413092e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/urban-rural-and-regional-development/panorama-des-regions-de-l-ocde-2013_reg_glance-2013-fr
  • READ
 
Chapter
 

Qualité de l'air dans les régions You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/reg_glance-2013-fr/06/01/index.html
  • WEB
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/0413092ec042.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/urban-rural-and-regional-development/panorama-des-regions-de-l-ocde-2013/qualite-de-l-air-dans-les-regions_reg_glance-2013-42-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

La qualité de l’air a un impact considérable sur la santé, l’environnement et le bien-être de la population. Deux indicateurs sont utilisés pour la surveiller : les concentrations de particules fines et de dioxyde d’azote (NO2) dans l’air. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que ces deux éléments constituent des polluants atmosphériques majeurs ayant des effets néfastes importants sur le système cardiovasculaire. Des données récentes sur l’Europe au niveau PM10 (particules en suspension dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres) montrent que dans les pays d’Europe orientale ainsi qu’en Belgique, en Grèce, aux Pays-Bas et en Italie, une grande partie de la population est exposée à des niveaux élevés de particules fines, supérieurs à une concentration moyenne annuelle de 20 μg/m3. Selon les directives de l’OMS, le risque d’effets néfastes sur la santé est très élevé lorsque ce seuil est dépassé ().

Also available in English
 
Visit the OECD web site