Examens territoriaux de l'OCDE : Helsinki, Finlande 2003
Hide / Show Abstract

Examens territoriaux de l'OCDE : Helsinki, Finlande 2003

A la fin des années 1990, la Région du Grand Helsinki s’est affirmée comme un pôle économique compétitif à l’échelle internationale. Cet examen passe en revue les facteurs ayant contribué à cette réussite et les nouveaux enjeux qui en découlent en matière de développement. L’économie finlandaise est fortement tributaire du secteur de la téléphonie mobile et des télécommunications en général, ce qui préoccupe sérieusement les pouvoirs publics. Aujourd’hui, le positionnement stratégique de la grappe industrielle du secteur des TIC finlandais se fonde sur un scénario associant profits élevés et prise de risques considérables. Le maintien de la compétitivité de la région sur le long terme exige une stratégie de diversification plus fine, autrement dit le développement des activités du secteur des TIC bien au-delà du cadre de la grappe industrielle actuelle. L’inclusion sociale constitue également une question cruciale. La persistance du chômage chez les personnes à faible niveau de formation et les disparités croissantes en matière de revenu nécessitent une restructuration des politiques appliquées dans le passé. La Région du Grand Helsinki doit trouver de nouvelles façons de promouvoir la cohésion sociale. Conséquence de l’accroissement de la compétitivité économique, la rapidité de la croissance démographique exige de réitérer les engagements en faveur d’une croissance maîtrisée et d’un développement compact. Tous ces enjeux nécessitent une meilleure coordination métropolitaine, les besoins en la matière étant ici examinés successivement.

L’examen territorial d'Helsinki s’inscrit dans un programme plus vaste d’examens territoriaux nationaux et thématiques, menés par le Comité des Politiques de Développement Territorial de l’OCDE. L’objectif général de la série des examens régionaux thématiques est de fournir des recommandations pratiques de politique aux gouvernements dans trois domaines: la gouvernance à plusieurs niveaux, le développement durable aux échelons régional et local, et les réseaux régionaux au service de la compétitivité.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/0403012e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/urban-rural-and-regional-development/examens-territoriaux-de-l-ocde-helsinki-finlande-2003_9789264299627-fr
  • READ
 
Chapter
 

Contraintes et potentiel du développement territorial You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/0403012ec004.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/urban-rural-and-regional-development/examens-territoriaux-de-l-ocde-helsinki-finlande-2003/contraintes-et-potentiel-du-developpement-territorial_9789264299627-4-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

La définition de la Région du Grand Helsinki repose sur quatre facteurs essentiels : la coopération entre les différents acteurs, la migration alternante (déplacements domicile-travail) la connectivité et l’utilisation des régions NUTS 3 comme modules. Cette étude tente, pour la première fois, de décrire Helsinki et ses régions adjacentes comme un tout1. La Région du Grand Helsinki est constituée de quatre régions : Uusimaa, Itä-Uusimaa, Häme (anciennement Kanta-Häme) et Päijät-Häme, désignées dans la classification de l’Union européenne comme des régions NUTS 3 (figure 2.1). Les 1 757 000 personnes qui vivent dans ces régions représentent approximativement un tiers de la population totale de la Finlande. Les trois quarts de la population de la RGH vivent dans l’Uusimaa. A l’intérieur de la RGH, ces régions NUTS 3 se subdivisent en dix sous-régions NUTS 4 (tableau 2.1). La partie centrale de la région, dans laquelle on trouve Helsinki, Espoo, Vantaa et Kauniainen, constitue la zone métropolitaine d’Helsinki, qui regroupe une population de 965 000 habitants. Avec ses 560 000 habitants, la capitale Helsinki est la plus grande ville du pays. Les quatre municipalités centrales et les huit municipalités périphériques constituent une région fonctionnelle urbaine (Région d’Helsinki, RFU) délimitant une zone de migration alternante dans laquelle plus de 15 % des résidents travaillent dans la région centrale d’Helsinki...

Also available in English
 
Visit the OECD web site