Cultiver les aménités rurales

Cultiver les aménités rurales

Une perspective de développement économique You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/0499052e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/urban-rural-and-regional-development/cultiver-les-amenites-rurales_9789264273948-fr
  • READ
Author(s):
OECD
18 Oct 1999
Pages:
124
ISBN:
9789264273948 (PDF) ;9789264270602(print)
http://dx.doi.org/10.1787/9789264273948-fr

Hide / Show Abstract

L'avenir des zones rurales occupe un rang élevé dans l'agenda politique tant au plan national qu'au plan international. La restructuration du secteur agricole, la réforme des politiques agricoles qui l'accompagne, et les défis à relever pour remplir les objectifs du développement durable sont du reste au coeur des préoccupations des pays de l'OCDE. La recherche de stratégies politiques durables tournées vers l'avenir a révélé que les aménités naturelles et culturelles constituaient un domaine d'action d'autant plus important qu'il complète les politiques rurales traditionnelles orientées vers l'agriculture, tout en s'inscrivant dans la dimension plus large du développement territorial.
De nombreux potentiels naturels et culturels demeurent inexploités dans la plupart des zones rurales. Tirer parti de ces aménités suppose l'instauration d'un équilibre entre leur usage et leur conservation. Un certain degré d'activité économique locale est en effet nécessaire pour préserver les aménités rurales -- une absence d'activité pouvant au contraire entraîner leur dégradation -- mais dans le même temps une surexploitation risque de porter atteinte, souvent de façon irréversible, à leur valeur essentielle. Dans la mesure où de nombreuses aménités sont des biens publics, caractérisés par des marchés limités et des droits de propriétés flous, les politiques publiques sont indispensables pour trouver l'équilibre délicat entre l'offre et la demande.

Also available in English
loader image
 
Visit the OECD web site