L'évaluation ex-post des investissements et interventions publiques dans les transports
Hide / Show Abstract

L'évaluation ex-post des investissements et interventions publiques dans les transports

L’évaluation ex post est importante pour mieux atteindre les objectifs des politiques des transports. On l’utilise à différentes fins, en premier lieu pour améliorer l’évaluation ex ante. Les exemples les plus notables de son application systématique, au demeurant rare, sont exposés dans ce rapport.
La raison pour laquelle il n’y est pas davantage recouru tient notamment à plusieurs problèmes de méthodes et de données. Plusieurs pistes ont été explorées pour y remédier, avec l’élaboration de méthodes statistiques avancées, la création d’observatoires des transports chargés de conserver des données autrement perdues et la réalisation d’études consistant à comparer les pratiques établies dans des territoires similaires en matière d’investissement et d’action publique.
On trouvera dans ce rapport des exemples de bonnes pratiques, ainsi qu’une réflexion sur les potentialités offertes par différentes approches et sur la manière de les rendre complémentaires.
 

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/7417042e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/transport/l-evaluation-ex-post-des-investissements-et-interventions-publiques-dans-les-transports_9789282108277-fr
  • READ
 
Chapter
 

Les observatoires permanents comme instruments d'évaluation ex-post : le cas français You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/7417042ec003.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/transport/l-evaluation-ex-post-des-investissements-et-interventions-publiques-dans-les-transports/les-observatoires-permanents-comme-instruments-d-evaluation-ex-post-le-cas-francais_9789282108277-3-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

L’obligation, en France, de mettre en oeuvre une évaluation ex-post est relativement récente (1982) mais elle a permis de révéler des difficultés méthodologiques qui résultent du caractère rétrospectif de l’exercice.

Also available in English
 
Visit the OECD web site