Perspectives des migrations internationales 2016
Hide / Show Abstract

Perspectives des migrations internationales 2016

L’édition 2016 des Perspectives des migrations internationales analyse les évolutions récentes des mouvements et politiques migratoires dans les pays de l’OCDE et dans quelques pays non-OCDE et observe l’évolution de la situation des immigrés récents sur le marché du travail dans les pays de l’OCDE. Le rapport comprend deux chapitres spéciaux : « L’incidence économique des migrations : de l’importance de l’échelon local » et « Les migrations internationales dans le sillage des chocs environnementaux et géopolitiques : quelles mesures les pays de l’OCDE peuvent-ils prendre ? » ainsi que des notes par pays et une annexe statistique.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8116102e.pdf
  • PDF
  • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/812016102f1.epub
  • ePUB
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2016_migr_outlook-2016-fr
  • READ
 
Chapter
 

Hongrie You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8116102ec021.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2016/hongrie_migr_outlook-2016-21-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

En 2014, 26 000 ressortissants étrangers ont immigré en Hongrie, soit 22 % de plus qu’en 2013, et davantage que le pic enregistré en 2008 (25 000). Les trois pays d’origine les plus représentés étaient la Chine (18 % du total), la Roumanie (14 %) et l’Allemagne (8 %). L’immigration venant de Chine a plus que doublé au cours de l’année, et le nombre de nouveaux immigrés russes a augmenté de 75 %. Comme les années précédentes, l’immigration venant des pays voisins – en particulier de Roumanie – a diminué, en partie du fait de l’introduction en 2010 d’une procédure de naturalisation simplifiée pour les personnes d’origine hongroise, qui peut être menée depuis l’étranger. En conséquence, les pays voisins ont représenté moins d’un quart de l’immigration totale en 2014, par rapport à environ 80 % il y a dix ans.

Also available in English
 
Visit the OECD web site