Perspectives des migrations internationales 2014
Hide / Show Abstract

Perspectives des migrations internationales 2014

Cette publication phare sur les migrations analyse les évolutions récentes des flux et politiques migratoires dans les pays de l’OCDE et quelques pays non-OCDE. Cette édition comporte également deux chapitres spéciaux sur « L’intégration des immigrés et de leurs enfants sur le marché du travail : développer, mobiliser et utiliser les compétences » et « La gestion des migrations de travail : des politiques avisées au service de la croissance économique ». Elle comprend également des notes par pays et une annexe statistique. Cette édition spéciale est publiée à l’occasion du Forum politique de l’OCDE à haut niveau sur les migrations (Paris, 1-2 décembre 2014).

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8114102e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2014_migr_outlook-2014-fr
  • READ
 
Chapter
 

Résumé You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8114102ec003.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2014/resume_migr_outlook-2014-3-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Les flux d’immigration permanente dans les pays de l’OCDE sont de nouveau orientés à la hausse, d’après les données préliminaires pour 2013. Par rapport à 2012, ils ont légèrement progressé (+1.1 %) pour atteindre le chiffre d’environ 4 millions de nouveaux immigrés permanents. Cette hausse modérée est le résultat d’évolutions contrastées dans plusieurs grands pays d’immigration. En Allemagne, l’immigration a augmenté pour la quatrième année consécutive, et enregistre une croissance à deux chiffres. En revanche, plusieurs grands pays d’immigration ont connu une diminution du nombre de nouveaux arrivants, notamment les États-Unis, l’Italie, le Portugal et l’Espagne. Les taux de migration nette demeurent bien en-dessous des niveaux d’avant la crise, mais ils restent positifs dans la plupart des pays de l’OCDE, à l’exception notable du Mexique, de l’Islande et de l’Irlande.

Also available in English, German
 
Visit the OECD web site