Perspectives des migrations internationales 2014
Hide / Show Abstract

Perspectives des migrations internationales 2014

Cette publication phare sur les migrations analyse les évolutions récentes des flux et politiques migratoires dans les pays de l’OCDE et quelques pays non-OCDE. Cette édition comporte également deux chapitres spéciaux sur « L’intégration des immigrés et de leurs enfants sur le marché du travail : développer, mobiliser et utiliser les compétences » et « La gestion des migrations de travail : des politiques avisées au service de la croissance économique ». Elle comprend également des notes par pays et une annexe statistique. Cette édition spéciale est publiée à l’occasion du Forum politique de l’OCDE à haut niveau sur les migrations (Paris, 1-2 décembre 2014).

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8114102e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2014_migr_outlook-2014-fr
  • READ
 
Chapter
 

Norvège You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8114102ec032.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2014/norvege_migr_outlook-2014-32-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Entre 2011 et 2012, le nombre total d’entrées en Norvège a diminué légèrement, s’établissant à 78 600, même si ce chiffre représente toujours un taux d’immigration de près de 16 pour 1 000 habitants. Parmi les migrants, 89 % étaient des étrangers et 45 % des femmes. La plupart provenaient de pays membres de l’UE, bien que leur proportion soit passée de 64 % à 58 %. La Pologne est restée le premier pays d’origine (11 500 nouveaux immigrés), suivie par la Lituanie (6 600) et la Suède (5 700). Le pays a connu une intensification sensible de l’immigration en provenance de Somalie (3 600) et d’Érythrée (2 400). En 2012, 21 300 étrangers ont émigré, soit 1 300 de moins qu’en 2011. En 2012, les flux d’émigration enregistrés les plus importants ont été à destination de la Suède (6 700), du Danemark (2 800) et de la Pologne (1 400). L’immigration nette d’étrangers a légèrement augmenté, pour atteindre 48 700 personnes. En 2013, le nombre total d’entrées était de 3.5 % inférieur au niveau de 2012, avec 75 800 personnes, principalement en raison d’une baisse du nombre d’arrivées en provenance de l’UE. De même, le solde migratoire était d’environ 15 % inférieur à ce qu’il était en 2011-12.

Also available in English
 
Visit the OECD web site