Perspectives des migrations internationales 2013
Hide / Show Abstract

Perspectives des migrations internationales 2013

Cette publication analyse l’évolution récente des mouvements et des politiques migratoires dans les pays de l’OCDE et dans certains pays non membres. Cette édition étudie la migration des travailleurs peu qualifiés et hautement qualifiés, celle des travailleurs temporaires et permanents et celle des étudiants. Elle contient également deux chapitres spéciaux consacrés à des thèmes d’actualité : l’incidence fiscale des migrations et la discrimination.

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8113142e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2013_migr_outlook-2013-fr
  • READ
 
Chapter
 

Allemagne You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8113142ec019.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2013/allemagne_migr_outlook-2013-19-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Au total, 841 700 personnes étrangères sont entrées en Allemagne en 2011, soit une hausse de 23 % par rapport à 2010. Au cours de la même période, les sorties d’étrangers ont augmenté de 2 % pour s’établir à 538 800, d’où une immigration nette d’étrangers de 302 900, soit pratiquement le double du chiffre enregistré l’année précédente. Le solde migratoire des citoyens allemands s’est établi à – 500, soit 10 % de moins qu’en 2010. Par conséquent, la population totale a légèrement augmenté pour la première fois depuis 2002. La hausse de 34 % des entrées en provenance de l’Union européenne, due à la levée des restrictions provisoires d’accès au marché du travail allemand pour les ressortissants des pays de l’UE-8 en mai 2011, a été le principal moteur de l’accroissement des entrées de ressortissants étrangers. Une hausse des entrées de Bulgares et de Roumains a également été observée (+29 % en 2010). L’immigration de citoyens originaires des pays de l’Union européenne frappés par un chômage élevé a considérablement augmenté, de 90 % en ce qui concerne les entrées en provenance de Grèce et de 52 % en ce qui concerne les entrées en provenance d’Espagne. Si l’on compare les trois premiers trimestres de l’année 2012 avec la période correspondante de 2011, les entrées d’étrangers en provenance des pays de l’UE-10 ont augmenté de quelque 31 %, les entrées en provenance d’Italie de 38 %, d’Espagne de 48 %, du Portugal de 49 % et de Grèce de 64 %.

Also available in English
 
Visit the OECD web site