Perspectives des migrations internationales 2012
Hide / Show Abstract

Perspectives des migrations internationales 2012

Publication annuelle de l'OCDE analyse les développements récents des mouvements et des politiques migratoires dans les pays. Chaque édition fournit les dernières informations statistiques sur les stocks et les flux d'immigrants, des immigrants dans le marché du travail, et les politiques migratoires. Cette édition 2012 couvre tous les pays de l'OCDE, ainsi que la Fédération de Russie, la Bulgarie, la Roumanie et la Lituanie. Deux chapitres spéciaux de compléter l'information sur les mouvements et les politiques: «Rénover les compétences de la main-d'œuvre vieillissante: Le rôle de la migration» et «L'évolution du rôle de l'Asie dans les migrations internationales". La publication comprend également des profils de pays et une annexe statistique.
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8112072e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2012_migr_outlook-2012-fr
  • READ
 
Chapter
 

Emploi You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8112072ec005.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/perspectives-des-migrations-internationales-2012/emploi_migr_outlook-2012-5-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Plus de trois ans après la survenue de la crise, la reprise économique demeure timide dans la zone OCDE. De nombreux pays, notamment en Europe, luttent encore contre des niveaux de chômage élevés et l’augmentation continue du chômage de longue durée. L’ampleur de l’effet de la récession sur le marché du travail varie d’un pays de l’OCDE à l’autre. En moyenne, dans la zone OCDE, le chômage a augmenté de 54.5 % entre décembre 2007 et janvier 2012, soit un accroissement du nombre de chômeurs d’environ 13.7 millions de personnes. Les trois pays européens les plus touchés par la crise en Europe – l’Espagne, la Grèce et l’Irlande – sont aussi ceux qui ont enregistré la plus forte progression du chômage dans la zone OCDE, avec l’Islande et l’Estonie. Le taux de chômage en Espagne et en Grèce a plus que doublé durant cette période, atteignant 23 % et 20 % respectivement, alors qu’en Islande, en Estonie et en Irlande (6.7 %, 11.7 % et 14.8 % respectivement), il était près de trois fois plus élevé qu’en décembre 2007 (). La France, la Hongrie, l’Italie, la Pologne, le Portugal et la République tchèque ont tous enregistré des taux de chômage supérieurs à la moyenne de l’OCDE de 8.4 % en janvier 2012. Par contre, en Allemagne, en Autriche, au Chili, en IsraëlLes données statistiques concernant Israël sont fournies par et sous la responsabilité des autorités israéliennes compétentes. L’utilisation de ces données par l’OCDE est sans préjudice du statut des hauteurs du Golan, de Jérusalem-Est et des colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie aux termes du droit international. et en Turquie, le taux de chômage avait retrouvé son niveau d’avant la crise (voire, était passé en dessous), en janvier 2012.

Also available in English
 
Visit the OECD web site