Panorama de la santé

Frequency :
Biennial
ISSN :
1999-1320 (online)
ISSN :
1817-0005 (print)
DOI :
10.1787/19991320
Hide / Show Abstract

La publication Panorama de la santé présente les données  les plus récentes et les tendances de différents aspects des performances des systèmes de santé des pays de l’OCDE. Elle montre clairement les fortes variations entre pays en ce qui concerne l’état de santé de la population et les risques sanitaires, ainsi que les différences de coûts, d’affectation des ressources et d’activités des systèmes de santé.

Also available in: English, German
 
Panorama de la santé 2011

Panorama de la santé 2011

Les indicateurs de l'OCDE You or your institution have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/index.html
  • WEB
Author(s):
OECD
Publication Date :
30 Nov 2011
ISBN :
9789264126121 (HTML) ; 9789264121898 (print)
DOI :
10.1787/health_glance-2011-fr

Hide / Show Abstract

Cette sixième édition du Panorama de la santé présente les données comparables les plus récentes sur différents aspects des performances des systèmes de santé dans les pays de l’OCDE. Elle montre clairement les fortes variations existant entre les pays en ce qui concerne les coûts, les activités et les résultats des systèmes de santé. Un chapitre sur les soins de longue durée est inclus pour la première fois.

Cette édition présente des données pour tous les pays de l’OCDE. Des données pour l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, la Fédération de Russie, l’Inde et l’Indonésie, à savoir les autres grandes économies de pays non-OCDE, sont également incluses quand disponibles.

Also available in: English

Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Table of Contents

  • Mark Click to Access
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/00/01/index.html
    • WEB
    • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec001.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/avant-propos_health_glance-2011-1-fr
    • READ
    Avant-propos
    L’édition 2011 du Panorama de la santé : Les indicateurs de l’OCDE présente les données comparables les plus récentes sur les principaux indicateurs de la santé et des systèmes de santé des pays de l’OCDE. On y trouvera, pour la première fois, un chapitre sur les soins de longue durée.
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/00/02/index.html
    • WEB
    • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec002.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/cinquantieme-anniversaire-de-l-ocde_health_glance-2011-2-fr
    • READ
    Cinquantième anniversaire de l'OCDE
    L’OCDE a commencé ses travaux sur la santé au début des années 80 dans un contexte de forte croissance des dépenses de santé à cette époque. Dans les années 80 et 90, ces travaux ont eu pour principal objectif la constitution d’une base de données solide, susceptible d’être utilisée pour réaliser des analyses comparatives des systèmes de santé, et ont d’abord consisté à recueillir des données comparables sur les dépenses de santé. Ces premiers travaux ont abouti à la publication, en 2000, de la première version du manuel de l’OCDE « Système de comptes de la santé ». Au cours des dix années qui ont suivi le lancement du Projet de l’OCDE sur la santé en 2001, l’OCDE a élargi le champ de ses travaux pour s’intéresser à certains des défis que doivent relever les responsables de l’action publique pour améliorer les performances du système de santé de leur pays (voir encadré à la page suivante).
  • Click to Access: 
      http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/00/03/index.html
    • WEB
    • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec003.pdf
    • PDF
    • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/introduction_health_glance-2011-3-fr
    • READ
    Introduction
    Panorama de la santé 2011 présente des comparaisons des principaux indicateurs relatifs à la santé et aux systèmes de santé dans les 34 pays de l’OCDE et dans certaines grandes économies non membres. Cette édition comporte, pour la première fois, un chapitre consacré aux soins de longue durée. Les indicateurs présentés ont été choisis pour leur pertinence et en fonction de la disponibilité et de la comparabilité des données. Sauf indication contraire, ces dernières sont essentiellement extraites des statistiques nationales officielles.
  • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts État de santé

    • Mark Click to Access
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec004.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/esperance-de-vie-a-la-naissance_health_glance-2011-4-fr
      • READ
      Espérance de vie à la naissance
      L’espérance de vie à la naissance a continué d’augmenter considérablement dans les pays de l’OCDE, reflétant une forte baisse des taux de mortalité à tous les âges. Ces gains de longévité peuvent être attribués à un certain nombre de facteurs, notamment à l’élévation des niveaux de vie, à l’amélioration de l’hygiène de vie et du niveau d’éducation mais aussi à un meilleur accès à des services de santé de qualité. D’autres facteurs, tels que les progrès dans les domaines de l’alimentation, de l’assainissement et du logement, jouent également un rôle, en particulier dans les économies émergentes (OCDE, 2004a).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec005.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/mortalite-prematuree_health_glance-2011-5-fr
      • READ
      Mortalité prématurée
      La mortalité prématurée, exprimée en années potentielles de vie perdues (APVP) avant 70 ans, rend compte des décès survenant au sein des groupes d’âge relativement jeunes. La mortalité infantile et les décès par maladies et accidents parmi les enfants et les jeunes adultes influent fortement sur les valeurs de cet indicateur : un décès à l’âge de 5 ans représente 65 APVP, tandis qu’un décès à 60 ans en représente seulement 10. Une baisse du nombre d’APVP peut être liée aux progrès des technologies médicales, qui influent par exemple sur la mortalité infantile et les décès d’origine cardiaque, ou à des mesures de prévention et de lutte qui réduisent les décès prématurés ou évitables consécutifs à des accidents ou à des maladies transmissibles. D’autres variables, comme le PIB par habitant, la situation professionnelle, le nombre de médecins et la consommation d’alcool et de tabac, ont été associées au recul de la mortalité prématurée (Or, 2000 ; Joumard et al., 2008).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/03/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec006.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/mortalite-due-aux-maladies-cardiovasculaires_health_glance-2011-6-fr
      • READ
      Mortalité due aux maladies cardiovasculaires
      Les maladies cardiovasculaires constituent la principale cause de mortalité dans presque tous les pays de l’OCDE et ont représenté 35 % de l’ensemble des décès en 2009. Elles regroupent diverses maladies touchant l’appareil circulatoire, notamment les cardiopathies ischémiques (ou crises cardiaques) et les accidents vasculaires cérébraux (AVC). Ensemble, les cardiopathies ischémiques et les accidents vasculaires cérébraux sont à l’origine des deux tiers des décès dus à des maladies cardiovasculaires et ont causé près d’un quart de l’ensemble des décès survenus dans les pays de l’OCDE en 2009.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/04/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec007.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/mortalite-due-au-cancer_health_glance-2011-7-fr
      • READ
      Mortalité due au cancer
      Le cancer est la deuxième cause de mortalité dans les pays de l’OCDE (après les maladies de l’appareil circulatoire), et a représenté en moyenne 28 % du total des décès en 2009. En 2009, c’est au Mexique, en Finlande, au Japon et en Suisse que les taux de mortalité par cancer ont été les plus faibles et dans les pays d’Europe centrale et orientale (Hongrie, Pologne, Slovénie, République tchèque et République slovaque) et au Danemark qu’ils ont été les plus élevés (graphique 1.4.1).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/05/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec008.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/mortalite-due-aux-accidents-de-transport_health_glance-2011-8-fr
      • READ
      Mortalité due aux accidents de transport
      On estime à 1.2 million le nombre de personnes qui, chaque année dans le monde, perdent la vie à la suite d’accidents de transport, dont la majorité sont des accidents de la route, et à 50 millions le nombre de personnes blessées ou handicapées (OMS, 2009a). Dans les seuls pays de l’OCDE, les accidents de transport ont fait plus de 120 000 morts en 2009 et les pays où ils ont été les plus nombreux sont les États-Unis (45 000), le Mexique (17 000), la Corée et le Japon (7 000 dans chacun de ces pays). En outre, ils ont fait 38 000 victimes dans la Fédération de Russie.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/06/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec009.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/suicide_health_glance-2011-9-fr
      • READ
      Suicide
      Le fait de se donner délibérément la mort témoigne certes de graves problèmes personnels mais aussi d’une dégradation de l’environnement social dans lequel vit un individu. Le suicide peut être l’aboutissement de différents facteurs. Il est plus susceptible de se produire durant des périodes de crise liée à des problèmes relationnels, à une consommation abusive d’alcool ou de drogue, au chômage, à une dépression ou à d’autres formes de troubles psychiques. C’est pourquoi il est souvent utilisé comme un indicateur indirect de la santé mentale d’une population. Il est toutefois possible que, dans certains pays, le nombre de suicides soit sous-estimé du fait qu’il s’agit d’un acte stigmatisant (voir « Définition et comparabilité »).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/07/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec010.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/mortalite-infantile_health_glance-2011-10-fr
      • READ
      Mortalité infantile
      Le taux de mortalité infantile, qui mesure la proportion de décès parmi les nourrissons et les enfants de moins d’un an, reflète non seulement l’impact de la situation économique et sociale sur la santé des mères et des nouveau-nés mais aussi l’efficacité des systèmes de santé.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/08/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec011.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/sante-du-nourrisson_health_glance-2011-11-fr
      • READ
      Santé du nourrisson
      Le faible poids à la naissance – défini ici comme inférieur à 2 500 grammes – est un indicateur important de la santé du nourrisson parce qu’il existe une relation étroite entre le poids de naissance d’une part, et la mortalité et la morbidité infantiles d’autre part. Un faible poids de naissance peut être dû à deux facteurs : un retard de croissance intra-utérin ou une naissance prématurée. Les nouveau-nés de faible poids risquent plus d’être en mauvaise santé ou de décéder, doivent souvent être hospitalisés plus longtemps après la naissance et sont plus susceptibles de souffrir de handicaps importants (UNICEF et OMS, 2004).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/09/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec012.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/etat-de-sante-general-percu_health_glance-2011-12-fr
      • READ
      État de santé général perçu
      La plupart des pays de l’OCDE réalisent des enquêtes de santé qui permettent aux répondants d’évaluer différents aspects de leur état de santé. Ces enquêtes comportent souvent une question qui invite les personnes interrogées à décrire leur état santé en général tel qu’elles le perçoivent. En dépit du caractère subjectif de cette question, les indicateurs de perception de l’état de santé en général permettent de faire de bonnes prévisions de l’évolution de la consommation de soins de santé et de la mortalité (voir, par exemple, Miilunpalo et al., 1997).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/10/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec013.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/prevalence-et-incidence-du-diabete_health_glance-2011-13-fr
      • READ
      Prévalence et incidence du diabète
      Le diabète est une maladie métabolique chronique, qui se caractérise par un taux élevé de glucose dans le sang. Il est dû soit à un arrêt de la production par le pancréas de l’insuline (diabète de type 1), soit à une diminution de la capacité du pancréas à produire de l’insuline associée à une résistance de l’organisme à l’action de cette hormone (diabète de type 2). Les diabétiques sont plus exposés au risque de maladies cardiovasculaires comme les crises cardiaques ou les accidents vasculaires cérébraux si la maladie n’est pas diagnostiquée ou mal régulée. Ils sont aussi plus exposés à des risques de perte de la vision, d’amputation du pied ou de la jambe due à des lésions des nerfs et des vaisseaux sanguins, et d’insuffisance rénale nécessitant des dialyses ou une transplantation.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/11/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec014.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/incidence-du-cancer_health_glance-2011-14-fr
      • READ
      Incidence du cancer
      On estime que 5.2millions de nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués en 2008 dans les pays de l’OCDE, soit une moyenne de 261 pour 100 000 personnes. Les taux d’incidence étaient très différents selon les pays, étant relativement élevés au Danemark, en Irlande, en Australie, en Belgique et en Nouvelle-Zélande, à plus de 300 pour 100 000 habitants (graphique 1.11.1). Ils étaient inférieurs à 150 dans plusieurs pays émergents, dont l’Inde, le Mexique, l’Indonésie et la Turquie.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/01/12/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec015.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/incidence-du-sida-et-prevalence-du-vih_health_glance-2011-15-fr
      • READ
      Incidence du sida et prévalence du VIH
      Les premiers cas de syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA) ont été diagnostiqués il y a 30 ans. Le sida est normalement provoqué par une infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et peut se manifester par différentes maladies, telles que la pneumonie et la tuberculose, car le système immunitaire n’est plus en mesure de défendre l’organisme. Il s’écoule un certain temps entre l’infection par le VIH, le diagnostic du sida et le décès, et ce laps de temps est de durée très variable selon le traitement administré. Malgré les recherches conduites dans le monde entier, il n’existe actuellement pas de traitement permettant de guérir la maladie.
    • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Déterminants non médicaux de la santé

    • Mark Click to Access
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/02/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec016.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/consommation-de-tabac-chez-les-adultes_health_glance-2011-16-fr
      • READ
      Consommation de tabac chez les adultes
      Le tabac est directement responsable d’environ un décès sur dix chez les adultes, soit environ six millions de décès chaque année dans le monde (Shafey et al., 2009). Il constitue un facteur de risque majeur d’au moins deux des principales causes de mortalité prématurée, à savoir les affections de l’appareil circulatoire et le cancer, augmentant les risques de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral, de cancer du poumon, du larynx et de la cavité buccale et de cancer du pancréas. De surcroît, il provoque des maladies vasculaires périphériques et de l’hypertension et favorise fortement des maladies respiratoires comme les maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC). En outre, fumer pendant la grossesse peut avoir pour conséquence la naissance de nouveau-nés de faible poids et l’apparition de maladies chez les jeunes enfants. Le tabac demeure le plus gros risque évitable pour la santé dans les pays de l’OCDE.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/02/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec017.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/consommation-d-alcool-chez-les-adultes_health_glance-2011-17-fr
      • READ
      Consommation d'alcool chez les adultes
      Le bilan sanitaire de la consommation excessive d’alcool, en termes de morbidité et de mortalité, est extrêmement lourd dans la plupart des régions du monde (Rehm et al., 2009 ; OMS, 2004a). Une forte consommation d’alcool a de nombreuses conséquences négatives sur la santé et sur le plan social ; ainsi, elle accroît le risque de cardiopathie, d’accident vasculaire cérébral et de maladie vasculaire, de même que le risque de cirrhose du foie et d’apparition de certains cancers. De plus, l’exposition foetale à l’alcool augmente le risque d’anomalies congénitales et de déficiences intellectuelles. L’alcool est également une cause de décès et de handicaps dus à des accidents et traumatismes, des agressions, des actes de violence, des homicides et des suicides, et on estime qu’il cause plus de 2 millions de morts chaque année dans le monde. Dans la Fédération de Russie, la forte hausse de la mortalité prématurée et la diminution de l’espérance de vie observées dans les années 90 étaient notamment dues à l’abus d’alcool (OMS, 2004a). C’est un des grands facteurs de risque de maladie évitables.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/02/03/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec018.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/surcharge-ponderale-et-obesite-chez-les-adultes_health_glance-2011-18-fr
      • READ
      Surcharge pondérale et obésité chez les adultes
      L’augmentation de la surcharge pondérale et de l’obésité est un problème de santé publique majeur. Il est reconnu que l’obésité prédispose à de nombreux problèmes de santé, dont l’hypertension, le mauvais cholestérol, le diabète, les maladies cardiovasculaires, les affections respiratoires (l’asthme), les maladies musculo squelettiques (arthrite) et certaines formes de cancer. Le risque de mortalité augmente aussi fortement une fois le seuil du surpoids franchi (OCDE, 2010).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/02/04/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec019.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/surcharge-ponderale-et-obesite-chez-les-enfants_health_glance-2011-19-fr
      • READ
      Surcharge pondérale et obésité chez les enfants
      Les enfants en surpoids ou obèses ont plus de risques que les autres de rencontrer des problèmes de santé, aussi bien à l’adolescence qu’à l’âge adulte. Le surpoids dans l’enfance augmente les risques d’apparition de maladies cardiovasculaires ou de diabète, avec les problèmes sociaux et de santé mentale qui en découlent. Un enfant en surpoids risque aussi davantage de devenir un adulte obèse, si bien que certaines formes de maladies cardiovasculaires, le cancer, l’arthrose, une diminution de la qualité de vie et un risque de décès prématuré viennent s’ajouter à la liste des problèmes de santé potentiels (Sassi, 2010).
    • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Personnel de santé

    • Mark Click to Access
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/03/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec020.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/emploi-dans-le-secteur-de-la-sante-et-le-secteur-social_health_glance-2011-20-fr
      • READ
      Emploi dans le secteur de la santé et le secteur social
      Le secteur de la santé et le secteur social emploient un grand nombre de personnes dans les pays de l’OCDE, et ce nombre va en augmentant. Les données présentées dans cette partie proviennent d’enquêtes sur la population active et se rapportent aux personnes qui travaillent dans le secteur de la santé ainsi qu’à celles qui travaillent dans le secteur social (soins de longue durée, accueil des enfants et autres types de travail social). Elles portent sur les professionnels fournissant directement des services aux personnes ainsi que sur les personnels administratifs et auxiliaires.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/03/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec021.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/medecins_health_glance-2011-21-fr
      • READ
      Médecins
      Cette partie donne des informations sur le nombre de médecins par habitant dans les pays de l’OCDE, en distinguant les généralistes et les spécialistes. En 2009, on comptait un peu plus de trois médecins pour 1 000 habitants dans les pays de l’OCDE. La Grèce affichait, de loin, le plus grand nombre de médecins par habitant (6.1 pour 1 000 habitants), suivie par l’Autriche, tandis que le Chili, la Turquie, la Corée et le Mexique affichaient le nombre de médecins par habitant le plus faible, compris entre un et deux médecins pour 1 000 habitants. Le nombre de médecins par habitant est encore plus faible dans certains des grands pays émergents, l’Indonésie, l’Inde et l’Afrique du Sud comptant moins d’un médecin pour 1 000 habitants.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/03/03/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec022.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/medecins-nouvellement-diplomes_health_glance-2011-22-fr
      • READ
      Médecins nouvellement diplômés
      Pour maintenir ou augmenter le nombre de médecins, il est indispensable d’investir dans la formation de nouveaux médecins ou de recruter à l’étranger des praticiens déjà formés. S’il faut environ dix ans pour former un médecin, on ne peut répondre à une pénurie existante qu’en recrutant des médecins qualifiés à l’étranger, à moins qu’il existe des praticiens sans emploi dans le pays. À l’inverse, dans le cas d’un excédent de médecins ou d’une baisse soudaine de la demande, les nouveaux diplômés auront des difficultés à trouver des postes vacants dans leur pays.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/03/04/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec023.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/remuneration-des-medecins-generalistes-et-specialistes_health_glance-2011-23-fr
      • READ
      Rémunération des médecins (généralistes et spécialistes)
      Le niveau de rémunération des médecins dépend pour partie du niveau général de développement économique d’un pays, mais on constate aussi que la rémunération des médecins par rapport au salaire moyen en vigueur dans chaque pays est très variable. La structure de la rémunération des différentes catégories de médecins a un impact sur l’attrait financier des différentes spécialités médicales. Dans bon nombre de pays, l’État influe directement sur le niveau et la structure de la rémunération, soit parce qu’il fait partie des principaux employeurs de médecins soit en tant qu’acheteur de soins, ou indirectement, à travers des réglementations.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/03/05/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec024.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/gynecologues-et-obstetriciens-et-sages-femmes_health_glance-2011-24-fr
      • READ
      Gynécologues et obstétriciens, et sages-femmes
      Les gynécologues sont spécialisés dans les fonctions et maladies spécifiquement féminines, notamment celles en rapport avec l’appareil reproducteur, tandis que les obstétriciens sont spécialistes de la grossesse et de l’accouchement. Les médecins se spécialisent souvent dans ces deux domaines à la fois, et les données présentées dans cette partie ne permettent pas de distinguer ces deux spécialités. Les sages-femmes fournissent des soins et des conseils aux femmes durant la grossesse et les différentes phases de l’accouchement et pendant la période postnatale. Elles pratiquent des accouchements dans le cadre d’un exercice indépendant ou en collaboration avec des médecins et des infirmières.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/03/06/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec025.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/psychiatres_health_glance-2011-25-fr
      • READ
      Psychiatres
      Environ 10 % de la population adulte déclarent, à un moment ou à un autre de leur existence, souffrir d’une forme quelconque de trouble mental ou comportemental (OMS, 2001). Les personnes qui rencontrent des problèmes de santé mentale peuvent avoir recours à divers professionnels, tels que les généralistes, psychiatres, psychologues, psychothérapeutes, travailleurs sociaux, et le personnel infirmier spécialisé. Cette partie porte sur une des catégories de fournisseurs de services de santé mentale, en l’occurrence les psychiatres, parce que l’on a moins de données comparables sur les autres catégories telles que les psychologues. Les psychiatres sont compétents pour diagnostiquer et traiter un éventail de problèmes de santé mentale graves, comme la dépression, les troubles de l’apprentissage, l’alcoolisme et la toxicomanie, les troubles alimentaires et les troubles de la personnalité tels que la schizophrénie.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/03/07/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec026.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/personnel-infirmier_health_glance-2011-26-fr
      • READ
      Personnel infirmier
      Le personnel infirmier constitue habituellement la catégorie de professionnels de santé qui compte le plus de membres, les infirmiers étant beaucoup plus nombreux que les médecins dans la plupart des pays de l’OCDE. Il joue un rôle essentiel dans l’offre de soins de santé, non seulement dans les structures traditionnelles comme les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée, mais aussi, de plus en plus, dans les centres de soins primaires (en particulier pour les soins aux personnes souffrant de maladies chroniques) et à domicile.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/03/08/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec027.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/personnel-infirmier-nouvellement-diplome_health_glance-2011-27-fr
      • READ
      Personnel infirmier nouvellement diplômé
      Beaucoup de pays de l’OCDE ont pris des mesures ces dernières années pour augmenter le nombre d’élèves dans les filières de formation des infirmiers en réponse aux inquiétudes suscitées par la pénurie, actuelle ou prévisible, de personnel infirmier. Il est d’autant plus important d’investir davantage dans la formation du personnel infirmier que la population infirmière vieillit dans de nombreux pays et que les infirmiers de la génération du « baby-boom » approchent de la retraite.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/03/09/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec028.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/remuneration-du-personnel-infirmier_health_glance-2011-28-fr
      • READ
      Rémunération du personnel infirmier
      Le niveau de rémunération du personnel infirmier est un des facteurs qui influent sur la satisfaction professionnelle et sur l’attrait de la profession. Il a aussi un effet direct sur les coûts, étant donné que les salaires représentent un des principaux postes de dépenses des systèmes de santé.
    • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Services de santé

    • Mark Click to Access
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec029.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/consultations-de-medecins_health_glance-2011-29-fr
      • READ
      Consultations de médecins
      Les consultations de médecins peuvent avoir lieu dans le cabinet ou la clinique du médecin, dans les services de consultations externes des hôpitaux ou, dans certains cas, au domicile des patients. Dans de nombreux pays d’Europe (comme le Danemark, l’Espagne, l’Italie, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal, la République slovaque et le Royaume-Uni), les patients sont obligés ou incités à consulter, pour tout nouvel épisode de maladie, un généraliste qui joue un rôle de « filtrage ». Le généraliste peut alors les envoyer consulter un spécialiste, s’il le juge utile. Dans d’autres pays (comme l’Autriche, la Corée, l’Islande, le Japon et la République tchèque), les patients peuvent consulter directement les spécialistes.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec030.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/technologies-medicales_health_glance-2011-30-fr
      • READ
      Technologies médicales
      Les progrès des technologies médicales continuent de transformer l’offre de soins de santé et d’améliorer l’espérance de vie et la qualité de vie, mais ils sont également l’une des principales causes de l’augmentation des dépenses de santé dans les pays de l’OCDE. Cette section présente des données sur la disponibilité et l’utilisation de deux technologies de diagnostic: la tomodensitométrie et l’imagerie par résonance magnétique (IRM).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/03/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec031.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/lits-d-hopitaux_health_glance-2011-31-fr
      • READ
      Lits d'hôpitaux
      Le nombre de lits d’hôpitaux mesure les ressources disponibles pour l’offre de services aux patients hospitalisés. Cette section présente des données sur le nombre total de lits d’hôpitaux, notamment les lits affectés aux soins curatifs, aux soins psychiatriques, aux soins de longue durée et autres types de soins. Elle fournit également un indicateur du taux d’occupation des lits centré sur les lits de soins curatifs (aigus).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/04/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec032.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/sorties-d-hopital_health_glance-2011-32-fr
      • READ
      Sorties d'hôpital
      Les taux de sortie d’hôpital mesurent le nombre de patients qui quittent un hôpital après y avoir reçu des soins. Avec la durée moyenne de séjour à l’hôpital, ce sont des indicateurs importants de l’activité hospitalière. Cette dernière est affectée par un certain nombre de facteurs, notamment la capacité des hôpitaux à traiter les patients, la capacité du secteur des soins primaires à prévenir les admissions hospitalières évitables et l’offre d’unités de soins post-aigus pour assurer les services de réadaptation physique et de soins de longue durée.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/05/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec033.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/duree-moyenne-de-sejour-a-l-hopital_health_glance-2011-33-fr
      • READ
      Durée moyenne de séjour à l'hôpital
      La durée moyenne de séjour à l’hôpital est fréquemment utilisée comme indicateur de l’efficience. Toutes choses égales par ailleurs, un séjour plus court diminue le coût par sortie et déplace les soins aux patients hospitalisés vers le cadre moins onéreux des soins post-aigus. Toutefois, un séjour plus court exige généralement une intensité de services plus élevée et coûte plus cher par journée d’hospitalisation. Un séjour trop court peut aussi compromettre l’efficacité du traitement et s’avérer préjudiciable au confort du patient ou à son rétablissement. Si cela se traduit par une augmentation des taux de réadmission, les coûts par épisode de maladie ne diminueront que modérément ou risquent même d’augmenter.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/06/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec034.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/chirurgies-cardiaques-angioplastie-coronarienne_health_glance-2011-34-fr
      • READ
      Chirurgies cardiaques (angioplastie coronarienne)
      Les maladies cardiaques sont une cause majeure d’hospitalisation et de décès dans les pays de l’OCDE (voir l’indicateur 1.3). L’angioplastie coronarienne est une intervention de revascularisation qui a révolutionné le traitement des cardiopathies ischémiques (crise cardiaque et angine de poitrine) au cours des vingt dernières années. Elle consiste à introduire dans le système artériel un cathéter à l’extrémité duquel est fixé un ballonnet, en rejoignant l’artère coronarienne endommagée. Le gonflement du ballonnet distend l’artère coronaire au point d’obstruction. La mise en place d’un stent pour maintenir l’artère ouverte accompagne la majorité des angioplasties. Les stents diffusant des médicaments de manière progressive sont de plus en plus utilisés pour contenir la croissance du tissu cicatriciel autour du stent.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/07/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec035.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/chirurgies-de-remplacement-de-la-hanche-et-du-genou_health_glance-2011-35-fr
      • READ
      Chirurgies de remplacement de la hanche et du genou
      Les progrès considérables des interventions chirurgicales ont offert des alternatives efficaces pour soulager la douleur et le handicap associés à certains troubles musculo-squelettiques. La chirurgie de remplacement de la hanche et du genou est considérée être l’intervention la plus efficace pour le traitement de l’ostéo-arthrite sévère, car elle soulage la douleur, réduit le handicap et permet à certains patients de retrouver un fonctionnement quasi normal.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/08/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec036.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/traitement-des-insuffisances-renales-dialyse-et-transplantation_health_glance-2011-36-fr
      • READ
      Traitement des insuffisances rénales (dialyse et transplantation)
      L’insuffisance rénale terminale est une pathologie dans laquelle les reins irrémédiablement endommagés ne peuvent plus fonctionner normalement. Parmi les principaux facteurs de risque de l’insuffisance rénale terminale figurent le diabète et l’hypertension, deux pathologies dont la prévalence s’accroît de manière générale dans les pays de l’OCDE. Aux États-Unis, ces deux pathologies sont responsables de plus de 60 % (37 % pour le diabète et 24 % pour l’hypertension) des diagnostics primaires d’insuffisance rénale (USRDS, 2008). Au stade ultime de la maladie, les patients doivent être traités par dialyse ou transplantation rénale. Le traitement par dialyse est plus onéreux et plus contraignant pour les patients en termes de qualité de vie (du fait de son caractère récurrent) qu’une transplantation réussie.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/09/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec037.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/cesariennes_health_glance-2011-37-fr
      • READ
      Césariennes
      Les taux d’accouchement par césarienne (en pourcentage de toutes les naissances vivantes) ont augmenté dans tous les pays de l’OCDE au cours des dernières décennies, même si récemment un petit nombre de pays ont inversé la tendance. Cette augmentation s’explique, entre autres, par la réduction du risque de l’accouchement par césarienne, par les préoccupations relatives à la responsabilité pour faute médicale, par la commodité de la programmation de l’accouchement pour les médecins et pour les patientes et par l’évolution de la relation médecin-patiente. Néanmoins, l’accouchement par césarienne reste une cause de mortalité maternelle accrue, de morbidité maternelle et infantile et de complications accrues pour les accouchements ultérieurs (Minkoff et Chervenak, 2003 ; Bewley et Cockburn, 2002 ; Villar et al., 2006). Ces sujets de préoccupation, auxquels s’ajoute le coût financier plus élevé (le coût moyen associé à une césarienne est au moins deux fois plus élevé que pour un accouchement normal dans nombre de pays de l’OCDE ; Koechlin et al., 2010), conduisent à s’interroger sur la pertinence de pratiquer des césariennes qui ne seraient pas nécessaires médicalement.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/10/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec038.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/operations-de-la-cataracte_health_glance-2011-38-fr
      • READ
      Opérations de la cataracte
      Au cours des vingt dernières années, le nombre d’actes réalisés en chirurgie de jour sans nécessiter d’hospitalisation, a considérablement augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE grâce aux progrès des technologies médicales, en particulier à la diffusion des interventions peu invasives, et de l’anesthésie. De façon générale, ces innovations ont également accru la sécurité et la santé des patients, et contribué, dans bien des cas, à réduire le coût unitaire des interventions en raccourcissant la durée de séjour à l’hôpital. Toutefois, l’incidence sur les dépenses de santé de l’augmentation des actes réalisés en chirurgie de jour dépend non seulement de l’évolution de leur coût unitaire mais aussi de l’augmentation du nombre réel d’interventions pratiquées et doit également prendre en compte tout coût supplémentaire lié aux soins post-aigus et aux services de santé communautaire.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/04/11/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec039.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/consommation-de-medicaments_health_glance-2011-39-fr
      • READ
      Consommation de médicaments
      La consommation de produits pharmaceutiques augmente dans les pays de l’OCDE non seulement en termes de dépenses (voir l’indicateur 7.4 « Dépenses pharmaceutiques ») mais également en volume (quantité). L’un des facteurs qui contribue à cette augmentation est la demande croissante de médicaments pour traiter les différentes maladies liées au vieillissement. Toutefois, cette tendance à une augmentation de la consommation de médicaments est également observée dans des pays qui ont des populations plus jeunes, ce qui indique que d’autres facteurs, tels que les pratiques de prescription des médecins, jouent aussi un rôle.
    • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Qualité des soins

    • Mark Click to Access
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/01/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec040.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/admission-evitable-a-l-hopital-maladies-respiratoires_health_glance-2011-40-fr
      • READ
      Admission évitable à l'hôpital : maladies respiratoires
      Les affections chroniques comme l’asthme et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) peuvent être évitées ou traitées par une prévention appropriée ou par des soins primaires. Une bonne gestion de ces affections chroniques dans des structures de soins primaires peut éviter l’aggravation et une hospitalisation coûteuse. Les taux d’admission à l’hôpital présentés ici sont utilisés pour évaluer la qualité des soins primaires et des taux élevés indiquent probablement une mauvaise coordination ou un défaut de continuité des soins. Ils peuvent également indiquer des contraintes structurelles telles que l’offre de médecins de famille (AHRQ, 2009; Starfield et al., 2005).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/01/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec041.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/admission-evitable-a-l-hopital-diabete-non-controle_health_glance-2011-41-fr
      • READ
      Admission évitable à l'hôpital : diabète non contrôlé
      Au niveau mondial, le diabète est une des maladies non contagieuses les plus importantes ; il est également l’une des principales causes de mortalité. Aux États-Unis, par exemple, où l’on estime à 26 millions le nombre des diabétiques, le diabète a été un facteur contributif dans quelque 230 000 décès en 2007. En Europe, on estime à 55 millions le nombre de personnes souffrant du diabète. Au niveau mondial, la population des diabétiques devrait passer de 285 millions en 2010 à 438 millions à l’horizon 2030 (IDF, 2009) (voir l’indicateur 1.10 « Prévalence et incidence du diabète »).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/02/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec042.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/mortalite-a-l-hopital-apres-un-infarctus-aigu-du-myocarde_health_glance-2011-42-fr
      • READ
      Mortalité à l'hôpital après un infarctus aigu du myocarde
      Si les maladies coronariennes demeurent la principale cause de décès dans la plupart des pays industrialisés, les taux de mortalité due à ces maladies ont baissé depuis les années 70 (voir l’indicateur 1.3). Cette diminution peut être attribuée dans une large mesure à une baisse de la mortalité due à un infarctus aigu du myocarde (IAM) suite à un meilleur traitement en phase aiguë. Les soins dispensés en cas d’IAM ont évolué de manière spectaculaire au cours des dernières décennies avec l’apparition dans les années 60 des unités de soins coronariens (Khush et al., 2005), puis l’apparition dans les années 80 de traitements visant à rétablir rapidement la circulation sanguine (Gil et al., 1999). Les succès obtenus sont d’autant plus remarquables que tout donne à penser que l’incidence de l’IAM n’a pas diminué dans la plupart des pays (Goldberg et al., 1999; Parikh et al., 2009). Toutefois, un grand nombre d’études ont montré qu’une proportion considérable de patients victimes d’un IAM ne reçoit pas les soins appropriés (Eagle et al., 2005).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/02/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec043.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/mortalite-a-l-hopital-apres-un-accident-vasculaire-cerebral_health_glance-2011-43-fr
      • READ
      Mortalité à l'hôpital après un accident vasculaire cérébral
      Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) et autres maladies cérébrovasculaires sont la quatrième cause la plus courante de décès dans les pays de l’OCDE où ils représentent en moyenne plus de 8 % de l’ensemble des décès (OCDE, 2011a). Des estimations indiquent qu’ils représentent entre 2 et 4 % des dépenses de santé et aussi qu’ils sont à l’origine de coûts importants en dehors du système de santé du fait de leur impact en matière d’incapacité (OCDE, 2003a). Dans les AVC ischémiques, qui représentent environ 85 % des cas, l’irrigation sanguine d’une partie du cerveau est interrompue, ce qui entraîne une nécrose de la partie touchée, tandis que dans les AVC hémorragiques la rupture d’un vaisseau sanguin cause un saignement dans le cerveau, entraînant habituellement des lésions plus étendues.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/03/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec044.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/traumatisme-obstetrical_health_glance-2011-44-fr
      • READ
      Traumatisme obstétrical
      La sécurité des patients est récemment devenue l’un des principaux problèmes des politiques de santé, car la recrudescence attestée d’un fort taux d’erreurs dans l’administration des soins médicaux a commencé à ébranler la confiance traditionnellement manifestée par les patients et les responsables politiques à l’égard de la profession médicale. Dès 1991, une étude américaine constatait la survenue d’incidents préjudiciables dans 1 à 4 % des admissions à l’hôpital (Brennan et al., 1991). Le US Institute of Medicine a ensuite synthétisé les données disponibles sur les erreurs médicales, et estimé que les décès dus à une erreur médicale étaient plus nombreux que ceux imputables à un accident de la circulation ou un cancer du sein (Kohn et al., 2000). Une étude suédoise récente a montré que plus de 12 % des admissions s’accompagnaient d’incidents préjudiciables qui auraient pu être évités à 70 %, et avaient rallongé le séjour hospitalier de six jours (Soop et al., 2009). Le Conseil de l’Union européenne a adopté en 2009 une Recommandation portant sur la sécurité des patients, y compris la prévention et la maîtrise des infections liées à la dispensation de soins (Union européenne, 2009).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/03/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec045.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/complications-operatoires-ou-postoperatoires_health_glance-2011-45-fr
      • READ
      Complications opératoires ou postopératoires
      Les efforts visant à améliorer la sécurité des patients ont déclenché un intérêt pour la déclaration des événements sentinelles et des incidents préjudiciables imputables à des soins de santé. Les événements sentinelles sont des accidents rares mais dramatiques dans lesquels une erreur médicale peut occasionner un préjudice sérieux pour le patient. Ces accidents indiquent une défaillance des dispositifs de protection des patients pendant l’administration des soins. L’oubli d’un corps étranger pendant une intervention est l’un de ces événements, qui signale l’existence de graves problèmes procéduraux. L’indicateur retrace les erreurs concernant l’oubli d’un instrument chirurgical (aiguille, lame, gaze) en fin d’intervention. Les facteurs de risques les plus couramment à l’origine de la présence postopératoire de corps étrangers sont l’urgence, la modification procédurale inopinée, les changements d’équipier en cours d’intervention chirurgicale et l’obésité du patient (Gawande et al., 2003). Les mesures de prévention peuvent consister à appliquer des procédures de comptage, à explorer les plaies de manière méthodique et à bien communiquer au sein de l’équipe chirurgicale.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/04/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec046.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/readmission-a-l-hopital-non-programmee-pour-troubles-mentaux_health_glance-2011-46-fr
      • READ
      Réadmission à l'hôpital non programmée pour troubles mentaux
      Le poids des maladies mentales est considérable : elles représentent entre 3 et 16 % des dépenses totales de santé dans les pays de l’OCDE. Les troubles graves comme la schizophrénie et les troubles bipolaires sont parmi les dix principales causes d’années perdues en raison d’incapacité au niveau mondial (OMS, 2008b).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/05/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec047.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/depistage-survie-et-mortalite-du-cancer-du-col-de-l-uterus_health_glance-2011-47-fr
      • READ
      Dépistage, survie et mortalité du cancer du col de l'utérus
      Le cancer du col de l’utérus peut être évité et il est curable s’il est détecté à un stade précoce. La principale cause du cancer du col de l’utérus, qui représente environ 95 % de l’ensemble des cas, est l’exposition sexuelle au papillomavirus humain (CIRC, 1995; Franco et al., 1999). Trois indicateurs sont présentés pour refléter les variations des soins du cancer du col de l’utérus dans les pays de l’OCDE: le taux de dépistage du cancer du col de l’utérus chez les femmes de 20 à 69 ans, le taux de survie relatif à cinq ans et le taux de mortalité.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/05/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec048.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/depistage-survie-et-mortalite-du-cancer-du-sein_health_glance-2011-48-fr
      • READ
      Dépistage, survie et mortalité du cancer du sein
      Le cancer du sein est la forme de cancer la plus fréquente chez les femmes ; il a été responsable de près de 460 000 décès dans le monde en 2008 (OMS, 2011d). Une femme sur neuf aura un cancer du sein à un moment de sa vie et une sur trente en décédera. Il existe un certain nombre de facteurs de risque tels que l’âge, des antécédents familiaux de cancer du sein, une oestrogénothérapie et l’abus d’alcool. Les dépenses globales au titre du cancer du sein représentent environ 0.5 à 0.6 % des dépenses totales de santé (OCDE, 2003a). La disparité de traitement du cancer du sein entre les pays de l’OCDE est représentée par les taux de dépistage par mammographie chez les femmes de 50 à 69 ans, les taux de survie et les taux de mortalité.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/05/03/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec049.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/survie-et-mortalite-du-cancer-colorectal_health_glance-2011-49-fr
      • READ
      Survie et mortalité du cancer colorectal
      Le cancer colorectal est la troisième forme de cancer la plus couramment diagnostiquée dans le monde après le cancer du poumon et le cancer du sein. Environ un million de nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année (Parkin et al., 2005). Plusieurs facteurs exposent certains individus à un risque accru de contracter la maladie. Ces facteurs sont notamment la présence de polypes, une colite ulcéreuse, un régime riche en graisses, et des facteurs génétiques. La maladie est plus répandue aux États-Unis et en Europe, elle est rare en Asie. Dans les pays qui ont adopté un régime alimentaire de type occidental comme le Japon, l’incidence du cancer colorectal est toutefois en augmentation (CIRC, 2011). On estime à environ 610 000 le nombre des personnes décédées des suites d’un cancer colorectal en 2008 (OMS, 2011d). Aux États-Unis, on estime à 14 milliards USD par an les dépenses totales au titre du traitement du cancer colorectal (Mariotto et al., 2011). Deux indicateurs (le taux de survie relatif à cinq ans et le taux de mortalité) sont utilisés pour refléter la variation des résultats pour les patients souffrant d’un cancer colorectal dans les pays de l’OCDE.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/06/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec050.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/programmes-de-vaccination-des-enfants_health_glance-2011-50-fr
      • READ
      Programmes de vaccination des enfants
      La vaccination des enfants demeure une des interventions de santé publique offrant l’un des meilleurs rapports coût-efficacité. Tous les pays de l’OCDE ont mis en place des programmes de vaccination reposant sur leur interprétation des risques et des avantages de chaque vaccin. On peut considérer que la couverture de ces programmes est un indicateur de la qualité des soins. La vaccination contre la coqueluche, la rougeole et l’hépatite B sont prises ici comme exemples de l’organisation de la vaccination des enfants.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/05/06/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec051.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/vaccination-antigrippale-des-personnes-agees_health_glance-2011-51-fr
      • READ
      Vaccination antigrippale des personnes âgées
      La grippe est une maladie infectieuse courante dans le monde qui touche les personnes de tous âges. Aux États-Unis, par exemple, entre 5 % et 20 % de la population en moyenne est atteinte de la grippe chaque année (CDC, 2009). La plupart des personnes qui contractent la maladie s’en remettent rapidement mais les personnes âgées et les personnes souffrant d’affections chroniques sont plus exposées au risque de complications, voire de décès. Entre 1979 et 2001, la grippe a entraîné en moyenne plus de 200 000 hospitalisations et 36 000 décès par an aux États-Unis (CDC, 2009). L’impact de la grippe sur la population active est important, même si la morbidité et la mortalité touchent principalement les personnes âgées et les personnes souffrant d’affections chroniques (Keech et al., 1998). En Europe, la grippe est responsable d’environ 10 % des arrêts de travail pour maladie et le coût de la perte de productivité en France et en Allemagne a été estimé entre USD 9.3 et 14.1 milliards par an (Szucs, 2004).
    • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Accès aux soins

    • Mark Click to Access
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/06/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec052.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/besoins-en-soins-de-sante-insatisfaits_health_glance-2011-52-fr
      • READ
      Besoins en soins de santé insatisfaits
      La plupart des pays de l’OCDE aspirent à fournir un accès égal aux soins de santé à toutes les personnes ayant des besoins égaux. Une méthode pour évaluer l’égalité d’accès aux services consiste à étudier les déclarations de besoins de santé insatisfaits pour une raison ou une autre. Les problèmes que les patients déclarent rencontrer dans l’obtention de soins peuvent refléter des barrières importantes.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/06/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec053.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/couverture-des-soins-de-sante_health_glance-2011-53-fr
      • READ
      Couverture des soins de santé
      La couverture des soins de santé favorise l’accès et permet de se couvrir contre les aléas financiers d’un accident ou d’une maladie grave (OCDE, 2004a). La couverture globale, publique et privée, de l’assurance maladie est toutefois un indicateur imparfait de l’accessibilité aux soins car les services inclus et le degré de participation des patients au coût de ces services peuvent varier d’un pays à l’autre.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/06/03/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec054.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/depenses-de-sante-a-la-charge-des-patients_health_glance-2011-54-fr
      • READ
      Dépenses de santé à la charge des patients
      La protection financière apportée par l’assurance maladie publique ou privée réduit considérablement le montant que les personnes paient directement pour les soins médicaux ; toutefois, dans certains pays, le poids de ces dépenses directes peut créer des barrières à l’accès aux soins de santé et à leur utilisation. Les ménages qui ont des difficultés à payer leurs factures médicales peuvent reporter à plus tard voire renoncer à des soins de santé dont ils ont besoin (Hoffman et al., 2005; May et Cunningham, in Banthin et al., 2008). En moyenne dans les pays de l’OCDE, 19 % des dépenses de santé sont réglées directement par les patients (voir l’indicateur 7.5 « Financement des soins de santé »).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/06/04/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec055.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/repartition-geographique-des-medecins_health_glance-2011-55-fr
      • READ
      Répartition géographique des médecins
      L’accès aux soins médicaux nécessite un nombre suffisant de médecins et une répartition géographique adéquate de ces derniers. Un manque de médecins dans une région peut accroître la durée des déplacements pour les patients et augmenter la charge des médecins. La mauvaise répartition des médecins est un problème auquel sont confrontés de nombreux pays de l’OCDE, en particulier dans les territoires comprenant des régions reculées à faible densité de population où les temps de transport jusqu’à la ville la plus proche sont importants.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/06/05/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec056.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/inegalites-dans-les-consultations-de-medecins_health_glance-2011-56-fr
      • READ
      Inégalités dans les consultations de médecins
      La mesure des taux d’utilisation des soins de santé, tels que les consultations de médecins, permet de déterminer si certaines catégories de population sont confrontées à des problèmes d’accès. Les difficultés de consulter des médecins en raison d’un coût excessif, de longs délais d’attente ou de l’éloignement, peuvent entraîner une moindre utilisation de ces services et, de ce fait, un plus mauvais état de santé et des inégalités accrues en matière de santé.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/06/06/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec057.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/inegalites-dans-les-consultations-de-dentistes_health_glance-2011-57-fr
      • READ
      Inégalités dans les consultations de dentistes
      Les caries dentaires, les maladies parodontales (gencives) et la perte de dents sont des problèmes courants dans les pays de l’OCDE. En dépit des progrès, ces problèmes persistent et se posent plus fréquemment parmi les catégories défavorisées et à faibles revenus. Aux États-Unis, par exemple, plus de 40 % des personnes de 20 à 64 ans à faibles revenus avaient des caries dentaires non traitées sur la période 2005-08, contre 16 % seulement des personnes à revenus élevés (NCHS, 2010). En Finlande, un quart des adultes ayant un faible niveau d’instruction avaient au moins six dents manquantes, contre moins de 10 % chez les plus instruits (Kaikkonen, 2007).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/06/07/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec058.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/inegalites-dans-le-depistage-du-cancer_health_glance-2011-58-fr
      • READ
      Inégalités dans le dépistage du cancer
      Le cancer est la deuxième cause de décès la plus courante dans les pays de l’OCDE. Chez les femmes, le cancer du sein est la forme la plus courante, représentant 30 % des nouveaux cas chaque année et 15 % des décès par cancer en 2009. Le cancer du col de l’utérus constitue un autre 3 % des nouveaux cas et 2 % des décès par cancer chez les femmes (voir l’indicateur 1.4).
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/06/08/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec059.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/delais-d-attente_health_glance-2011-59-fr
      • READ
      Délais d'attente
      Les patients peuvent devoir patienter avant de bénéficier de services de santé pour un certain nombre de raisons dont le manque d’équipements médicaux ou de lits d’hôpitaux disponibles, la pénurie de personnel ou une organisation inefficace des services. Des délais d’attente excessifs pour voir un médecin ou bénéficier d’une chirurgie élective peuvent parfois avoir des effets en termes de stress, d’anxiété et de souffrance préjudiciables pour la santé (Sanmartin, 2003). Les délais d’attente ont également un impact négatif sur la perception du système de santé par le public.
    • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Dépenses de santé et financement

    • Mark Click to Access
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/07/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec060.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/depenses-de-sante-par-habitant_health_glance-2011-60-fr
      • READ
      Dépenses de santé par habitant
      Les pays de l’OCDE diffèrent énormément par leurs dépenses de santé et le taux de progression de ces dépenses. Cela reflète un large éventail de facteurs relatifs aux marchés et de facteurs sociaux mais aussi la diversité des structures de financement et d’organisation de leurs systèmes de santé.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/07/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec061.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/depenses-de-sante-en-proportion-du-pib_health_glance-2011-61-fr
      • READ
      Dépenses de santé en proportion du PIB
      L’évolution des dépenses de santé en proportion du PIB est le résultat de l’effet combiné des évolutions du PIB et des dépenses de santé. Excepté au Luxembourg, les dépenses de santé ont progressé plus vite que le PIB depuis 2000. Il en est résulté une part plus importante du PIB affectée aux dépenses de santé en moyenne dans les pays de l’OCDE.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/07/03/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec062.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/depenses-de-sante-par-fonction_health_glance-2011-62-fr
      • READ
      Dépenses de santé par fonction
      Les dépenses au titre des différents types de produits et de services de santé sont influencées par toute une série de facteurs : les contraintes du système de santé comme l’accès aux lits d’hôpitaux, au personnel médical et aux nouvelles technologies, les dispositifs financiers et institutionnels pour l’offre de soins de santé mais aussi les orientations cliniques nationales et le poids de la maladie dans un pays.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/07/04/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec063.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/depenses-pharmaceutiques_health_glance-2011-63-fr
      • READ
      Dépenses pharmaceutiques
      Les dépenses pharmaceutiques représentent en moyenne près d’un cinquième des dépenses totales de santé dans les pays de l’OCDE. La consommation accrue de médicaments due à la mise sur le marché de nouveaux médicaments et au vieillissement démographique (voir l’indicateur 4.11 « Consommation de médicaments ») a été l’une des principales causes de l’augmentation des dépenses pharmaceutiques et donc des dépenses globales de santé (OCDE, 2008c). Toutefois, la relation entre les dépenses pharmaceutiques et le total des dépenses de santé est complexe en ce sens qu’une augmentation accrue des dépenses pharmaceutiques pour soigner des maladies peut réduire la nécessité d’effectuer des hospitalisations ou des interventions coûteuses immédiatement ou à plus long terme.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/07/05/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec064.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/financement-des-depenses-de-sante_health_glance-2011-64-fr
      • READ
      Financement des dépenses de santé
      Dans tous les pays de l’OCDE, les soins de santé destinés à la population sont financés à des degrés divers par des sources publiques et privées. Le financement public peut se limiter aux recettes publiques dans les pays où la responsabilité directe du financement des services de santé incombe essentiellement au gouvernement central et/ou aux administrations locales (en Espagne et en Norvège, par exemple). Dans les pays où le financement repose sur un système d’assurance sociale (en France et en Allemagne, par exemple), il englobe à la fois les recettes de l’administration centrale et les cotisations sociales. En revanche, le financement privé couvre les paiements directs des ménages (dépenses directes ou participation aux coûts), les mécanismes de tiers-payant qui peuvent prendre des formes diverses d’assurance maladie privée, les services de santé directement assurés par l’employeur (comme la médecine du travail) et d’autres prestations directes émanant d’organismes caritatifs et assimilés.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/07/06/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec065.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/commerce-international-des-services-de-sante-tourisme-medical_health_glance-2011-65-fr
      • READ
      Commerce international des services de santé (tourisme médical)
      Le commerce des services de santé et sa composante la plus médiatisée, le tourisme médical, ont attiré l’attention des médias ces dernières années. On a souvent l’impression qu’un grand nombre de patients vont se faire soigner à l’étranger ou achètent leurs produits pharmaceutiques sur internet à des fournisseurs étrangers. La croissance apparente des « importations » et des « exportations » a été alimentée par un certain nombre de facteurs. Les avancées technologiques des systèmes d’information et de communication permettent aux patients ou aux tiers acheteurs de soins de se procurer des traitements de qualité pour un coût moindre et/ou plus rapidement auprès de prestataires de santé dans d’autres pays. Un accroissement de la portabilité de la couverture médicale, du fait d’un mécanisme régional d’assurance maladie publique ou du développement du marché de l’assurance privée, vise également à augmenter la mobilité des patients. Tout ceci est couplé à une augmentation générale des mouvements temporaires de populations entre les pays pour les affaires, les loisirs ou pour des raisons spécifiquement médicales.
    • Add to Marked List
  • Expand / Collapse Hide / Show all Abstracts Soins de longue durée

    • Mark Click to Access
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/08/01/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec066.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/esperance-de-vie-et-esperance-de-vie-en-bonne-sante-a-65-ans_health_glance-2011-66-fr
      • READ
      Espérance de vie et espérance de vie en bonne santé à 65 ans
      L’espérance de vie à 65 ans a fortement augmenté au cours des 50 dernières années dans les pays de l’OCDE. Parmi les facteurs expliquant cette progression figurent les progrès réalisés en matière de soins médicaux et un meilleur accès aux soins, mais aussi des modes de vie plus sains et une amélioration des conditions de vie aussi bien avant qu’après 65 ans.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/08/02/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec067.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/etat-de-sante-et-incapacite-autodeclares-a-65-ans_health_glance-2011-67-fr
      • READ
      État de santé et incapacité autodéclarés à 65 ans
      La plupart des pays de l’OCDE mènent des enquêtes périodiques qui permettent aux personnes interrogées de détailler différents aspects de leur santé. On trouve fréquemment dans ces enquêtes une question concernant l’état de santé général tel que le perçoivent les personnes interrogées. Malgré la subjectivité de ce type de question, les indicateurs de perception d’état de santé général sont des facteurs prédictifs du recours futur des individus aux soins de santé et de leur mortalité (voir Miilunpalo et al., 1997). Il peut toutefois s’avérer difficile d’interpréter les écarts de perception de l’état de santé que l’on observe d’un pays à l’autre, parce que les questions des enquêtes peuvent varier, et que des facteurs culturels peuvent influencer les réponses.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/08/03/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec068.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/prevalence-et-cout-economique-de-la-demence_health_glance-2011-68-fr
      • READ
      Prévalence et coût économique de la démence
      La démence est une catégorie de troubles du cerveau provoquant une détérioration progressive des capacités fonctionnelles et des relations sociales de l’individu. La maladie d’Alzheimer est la forme la plus courante de démence ; elle représente de 60 à 80 % des cas. Il n’existe pas actuellement de traitement capable de stopper la démence, mais des médicaments et d’autres interventions peuvent ralentir la progression de la maladie.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/08/04/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec069.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/beneficiaires-de-soins-de-longue-duree_health_glance-2011-69-fr
      • READ
      Bénéficiaires de soins de longue durée
      La population qui reçoit des soins de longue durée est en hausse dans les pays de l’OCDE, sous l’effet du vieillissement et de l’augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes, mais aussi de la mise en place de nouveaux programmes et services dans plusieurs pays. En réponse à la préférence habituelle pour une prise en charge à domicile, de nombreux pays de l’OCDE ont développé, au cours des dernières années, différents types de programmes de soins à domicile.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/08/05/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec070.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/aidants-informels_health_glance-2011-70-fr
      • READ
      Aidants informels
      Les aidants informels sont la colonne vertébrale de la prise en charge des soins de longue durée dans tous les pays de l’OCDE, même si l’on observe de nettes variations de l’importance relative de l’aide informelle par rapport au recours à des prestataires professionnels. Compte tenu du caractère informel des soins prodigués par les proches, il n’est pas facile d’obtenir des données comparables sur le nombre d’aidants informels dans chacun des pays, ni sur le temps qu’ils consacrent à ces activités. Les données présentées dans cette section proviennent d’enquêtes nationales et internationales sur la santé, et se réfèrent aux individus âgés de 50 ans et plus qui déclarent prendre en charge et assister un membre de leur famille pour l’accomplissement des activités de la vie quotidienne.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/08/06/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec071.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/emploi-dans-le-secteur-des-soins-de-longue-duree_health_glance-2011-71-fr
      • READ
      Emploi dans le secteur des soins de longue durée
      La prise en charge de longue durée est une activité à forte intensité de main-d’oeuvre. Les données présentées dans cette section sur l’emploi dans ce secteur concernent aussi bien le personnel infirmier que les auxiliaires de vie (les autres professionnels de santé sans diplôme infirmier) qui sont rémunérés pour soigner ou assister dans leurs activités de la vie quotidienne des personnes ayant besoin de soins de longue durée à domicile ou dans un établissement non hospitalier.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/08/07/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec072.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/lits-de-soins-de-longue-duree_health_glance-2011-72-fr
      • READ
      Lits de soins de longue durée
      Le nombre de lits dans les établissements de long séjour et dans les unités de soins de longue durée à l’hôpital fournit une mesure des ressources disponibles pour assurer une prise en charge de longue durée ailleurs qu’au domicile des patients. Les établissements de long séjour sont des institutions assurant simultanément l’hébergement et la prise en charge de longue durée. Ce sont des établissements spécifiques ou des installations de type hospitalier où le principal service assuré est la prise en charge de patients souffrant de restrictions fonctionnelles modérées ou graves.
    • Click to Access: 
        http://oecd.metastore.ingenta.com/content/health_glance-2011-fr/08/08/index.html
      • WEB
      • http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111102ec073.pdf
      • PDF
      • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/panorama-de-la-sante-2011/depenses-de-soins-de-longue-duree_health_glance-2011-73-fr
      • READ
      Dépenses de soins de longue durée
      Ces dernières décennies, les dépenses de soins de longue durée ont progressé dans la plupart des pays de l’OCDE, et devraient encore augmenter dans les années à venir du fait du vieillissement de la population et de l’accroissement du nombre de personnes ayant un besoin continu de services de santé et d’aide sociale. La prise en charge de longue durée est à cheval sur les deux domaines des soins de santé et des services sociaux. Pour les comparaisons internationales, la partie de cette prise en charge qui est considérée comme étant du ressort de la santé englobe les soins médicaux et les aides pour les activités de la vie quotidienne comme s’alimenter, s’habiller et se laver. Les dépenses sociales comprennent, quant à elles, les services visant à aider les personnes à vivre de manière aussi indépendante que possible (c’est-à-dire les aides pour les services d’hébergement ou l’accomplissement des activités instrumentales de la vie quotidienne telles que la préparation des repas ou la gestion des finances personnelles).
    • Add to Marked List