Assurer le bien-être des familles
Hide / Show Abstract

Assurer le bien-être des familles

Tous les gouvernements des pays de l’OCDE veulent donner aux parents une plus grande liberté de choix dans leurs décisions professionnelles et familiales. Ce recueil analyse les différentes formes d’aides publiques aux familles. Il cherche à répondre aux questions suivantes : les prestations au titre de la famille sont-elles en progression et comment évoluent-elles selon l’âge de l’enfant ? La crise a-t-elle eu une incidence sur les aides publiques aux familles ? Quelle est la meilleure façon d’aider les adultes à avoir le nombre d’enfants qu’ils souhaitent? Quels sont les effets des dispositifs de congé parental sur l’offre de main d’oeuvre féminine et sur le bien-être des enfants ? Les frais de garde d’enfants sont-ils un frein à l’emploi parental et comment la flexibilité au travail peut-elle le favoriser ? Pour les mères quel est le meilleur moment pour reprendre le travail après la naissance d’un enfant ? Enfin, quelles sont les mesures les plus adaptées pour réduire la pauvreté des familles monoparentales ?

Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111052e.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/assurer-le-bien-etre-des-familles_9789264098794-fr
  • READ
 
Chapter
 

Les familles changent You do not have access to this content

French
Click to Access: 
    http://oecd.metastore.ingenta.com/content/8111052ec003.pdf
  • PDF
  • http://www.keepeek.com/Digital-Asset-Management/oecd/social-issues-migration-health/assurer-le-bien-etre-des-familles/les-familles-changent_9789264098794-3-fr
  • READ
Author(s):
OECD

Hide / Show Abstract

Les familles ont changé au cours des trente dernières années. Ce chapitre donne un aperçu des changements intervenus dans la constitution des familles, la structure des ménages, l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale et le bien-être des enfants. La faiblesse persistante des taux de fécondité dans de nombreux pays de l’OCDE a entraîné une réduction de la taille des familles. Avec la diminution des mariages et l’augmentation des divorces, un nombre croissant d’enfants grandissent dans des familles monoparentales ou recomposées. L’incidence de la pauvreté parmi les familles monoparentales est particulièrement préoccupante. C’est dans les familles de chômeurs que le risque de pauvreté est le plus grand et dans les familles à deux apporteurs de revenus qu’il est le plus faible. L’amélioration importante du niveau d’études des femmes et des investissements publics dans des politiques plus favorables à la famille ont contribué à une montée en puissance de l’emploi des femmes et des mères mais les disparités de salaire hommes-femmes observées de longue date subsistent sur le marché du travail. Le taux accru d’activité des mères n’a eu qu’un impact limité sur le taux relatif de pauvreté des enfants car les ménages sans enfants ont enregistré des gains de revenus encore plus importants. Les indicateurs du bien-être des enfants ont évolué dans des directions différentes : le revenu moyen des familles a augmenté mais les taux de pauvreté des enfants sont aussi en hausse. Les jeunes sont plus souvent dans l’emploi ou l’éducation que par le passé alors que les résultats en matière de santé sont mitigés. Et les familles sont-elles globalement mieux loties? Certaines, sans aucun doute, mais un grand nombre d’autres se trouvent confrontées à des contraintes sérieuses lorsqu’elles cherchent à concilier aspirations professionnelles et familiales.
Also available in English
 
Visit the OECD web site