/content/chapter/soc_glance-2011-6-fr
 
Panorama de la société 2011 : Les indicateurs sociaux de l'OCDE
Previous page 21/49 Next page
branch 4. Indicateurs de contexte général
  branch  Revenu des ménages

Définition et mesure

Les données relatives au revenu annuel médian disponible des ménages par unité de consommation (UC) proviennent du projet sur la distribution des revenus (OCDE, 2008). Le revenu disponible correspond au revenu brut du ménage après déduction des impôts directs et des cotisations de sécurité sociale. En sont exclus les services en nature fournis aux ménages par les administrations publiques et les entités privées, les taxes sur la consommation et les revenus imputés correspondant à la valeur des logements occupés par leurs propriétaires. On attribue à chaque individu le revenu du ménage auquel il appartient. Le revenu du ménage est ajusté en fonction de sa taille, en supposant une élasticité d'équivalence commune de 0.5.

Dans les précédentes éditions, on utilisait comme mesure du revenu le revenu national net (RNN) par habitant. Suite aux recommandations de la commission Stiglitz-Sen-Fitoussi, la mesure du revenu utilisée dans l'édition 2011 de Panorama de la société est le revenu du ménage. Le revenu médian des ménages est un concept plus pertinent dans une logique sociale. Il rend mieux compte du revenu de la famille que le RNN par habitant. En outre, le revenu médian des ménages crée un lien avec les données relatives à la pauvreté (voir EQ1 et EQ2), qui utilisent les données de revenu médian des ménages pour les calculs. Les données, qui reposent sur des méthodes et définitions communes appliquées aux données microéconomiques à l'échelon national, ont été fournies à l'OCDE par les consultants nationaux. Bien que cette approche améliore la comparabilité des données entre pays, il subsiste néanmoins des différences dans les séries nationales qu'il n'est pas facile d'éliminer. Dans certains pays, les sources des données relatives au revenu médian ont changé au fil du temps, et c'est une cause supplémentaire d'erreur. On peut penser que les mesures du revenu des ménages, bien que conceptuellement plus intéressante dans une logique sociale, présentent un moindre degré de comparabilité au niveau international que les agrégats de revenu national. Compte tenu de cette imprécision, les chiffres de revenu des ménages ont été arrondis au millier le plus proche.

Pour permettre des comparaisons entre pays, les mesures du revenu en monnaie nationale ont été converties en dollars américains (USD) sur la base des parités de pouvoir d'achat (PPA). Les PPA indiquent le montant dont il faut disposer en monnaie nationale, dans chaque pays, pour pouvoir acheter le même panier de biens et services que permet d'acheter un dollar aux États-Unis. Les estimations tant de revenu que de PPA sont soumises aux erreurs statistiques, de sorte que les écarts entre pays de 5 % ou moins ne sont pas considérés comme étant significatifs.

 

Une fois déduits les impôts et ajoutées les prestations sociales, le revenu des ménages donne une indication des biens et services que les familles peuvent acheter sur le marché. C'est donc un indicateur objectif absolu de la qualité de vie matérielle. Le revenu des ménages est ajusté en fonction de la taille du ménage et la mesure ainsi obtenue est attribuée à chaque personne au sein du ménage. La moitié des individus ont un revenu supérieur et la moitié un revenu inférieur à la médiane.

En 2007, la moitié de la population, en Turquie et au Mexique, avait un revenu par unité de consommation inférieur à 5 000 USD. La moitié de la population, au Luxembourg, avait un revenu environ sept fois supérieur ( Graphique ge1.1 ). Les pays où le revenu des ménages est bas sont notamment les pays d'Europe méridionale et de la Méditerranée, et bon nombre des pays d'Europe orientale, ainsi que les deux pays d'Amérique latine - Chili et Mexique. Parmi les pays où le revenu des ménages est comparativement élevé, on trouve la Norvège et les États-Unis. Les classements par pays établis sur la base du revenu par unité de consommation sont analogues à ceux établis sur la base du revenu national net (RNN) par habitant. En revanche, le classement des pays est largement modifié si on utilise le revenu des ménages au lieu d'une mesure du revenu national net pour certains pays. La Suède perd sept places et la Nouvelle-Zélande et la Corée en gagnent cinq.

La croissance du revenu des ménages entre le milieu des années 80 et l'année 2007 est ressortie en moyenne à environ 1.5 % dans la zone de l'OCDE ( Graphique ge1.2 ). À titre de comparaison, la croissance du produit intérieur brut (PIB) par habitant a été supérieure de plus d'un demi-point de pourcentage, et la croissance du RNN a été supérieure dans une proportion similaire. Ces écarts peuvent être importants cumulés sur une génération. La croissance moyenne au niveau de la zone de l'OCDE cache aussi une grande variabilité au niveau des pays. Le Mexique, le Portugal et l'Espagne sont les pays où la croissance du revenu des ménages a été égale ou supérieure à la progression des agrégats nationaux classiques. La croissance du revenu des ménages a été particulièrement faible par rapport à la progression des agrégats nationaux en Belgique, au Chili, au Luxembourg, en Hongrie et au Japon. Les raisons de l'écart entre les mesures de la croissance du revenu des ménages et les mesures de la croissance de la production globale peuvent tenir au fait qu'on se focalise sur les ménages plutôt que sur la nation dans son ensemble, qu'on prend en compte la médiane et non pas la moyenne, par les différences de méthodes d'ajustement des effectifs ou par des erreurs de mesures statistiques.

Pour en savoir plus

OCDE (2008), Croissance et inégalités : Distribution des revenus et pauvreté dans les pays de l'OCDE, Éditions OCDE, Paris.

Stiglitz, J., A. Sen et J.P. Fitoussi (2009), Rapport de la Commission sur la mesure des performances économiques et du progrès social, www.stiglitz-sen-fitoussi.fr.

Notes des graphiques

Graphique ge1.1, partie B : Les changements de revenus médians sur une période de 10-20 années ne sont pas disponibles pour la Corée, l'Estonie, l'Islande, la Pologne, la République slovaque, la Slovénie et la Suisse. Les changes sont disponibles pour l'Australie, le Chili, Israël et le Portugal à partir du milieu des années 90.

Les informations sur les données concernant Israël sont disponibles sur http://dx.doi.org/10.1787/888932315602.

Indicateur au format PDF Page en Acrobat PDF

Graphiques
ge1.1 Le revenu médian des ménages par unité de consommation, dans les pays de l'OCDE, varie entre 5 000 and 34 000 USD Graphique en Excel
Le revenu médian des ménages par unité de consommation, dans les pays de l'OCDE, varie entre 5 000 and 34 000 USD
ge1.2 Le revenu des ménages augmente moins rapidement que les mesures de bien-être matériel issues des comptes nationaux Graphique en Excel
Le revenu des ménages augmente moins rapidement que les mesures de bien-être matériel issues des comptes nationaux